Athènes (Grèce) : Attaque contre une entreprise de systèmes de surveillance

Mpalothia / vendredi 6 décembre 2019

Pendant que les ordures en uniformes occupaient pour une autre nuit Exarcheia et le centre d’Athènes, afin réaliser les rêves de M. Chryssohoïdis [Ministre de la Protection du citoyen ; NdAtt.] d’une ville morte et sûre, nos chemins mènent à une cible facile.

La vision de George Orwell dans « 1984 » est déjà une réalité. L’internet des objets commande télévisions, frigos et autres appareils électroniques dans nos misons, afin de recueillir nos données, de surveiller nos habitudes, de transformer la vie humaine en algorithme numérique. Ils l’appellent Smart City, nous l’appelons une société totalitaire.

Une entreprise qui vend les appareils de la Smat city et aussi son idéologie, c’est la société de sécurité « Alphacom ». Alphacom ne fournit ps que cela, mais aussi la technologie de vidéosurveillance et d’autres équipements pour les riches et pour les autorités, afin de protéger leurs intérêts. Enfin, Alphacom vend et installe les produits de Tyco. Tyco est une entreprise multinationale qui produit des technologies de surveillance pour les prisons du monde entier et pour d’autres forces de sécurité [pour d’autres attaques contre Tyco, et leurs raisons, voir par exemple ici ou ici ; NdAtt.].
Au petit matin du 2 décembre, nous avons brûlé la camionnette d’Alphacom, devant leur magasin à Kaisariani [ville de la banlieue est d’Athènes  ; NdAtt.].

Ce feu a été allumé pour le prisonnier anarchiste Dino Giagtzoglou, qui a écrit une lettre à la Rencontre Internationale contre les Technosciences en Italie (juillet 2019)*, où il mentionne de nombreuses raisons de lutter contre cette partie du système de pouvoir capitaliste. Nous félicitons les recherches récentes sur sur les acteurs de ce secteur.**

Ce feu a également été allumé pour Loïc, toujours en prison à Hambourg.

Enfin, cette attaque a été faite par solidarité et sympathie avec celles/ceux qui ont été persécuté.e.s dans l’affaire d’Autodéfense Révolutionnaire, ainsi qu’avec ceux/celles qui ont été persécutés pour leurs bonnes intentions, leurs liens parenté ou amitié. Notre force et notre solidarité sont plus fortes que la politique et les opérations répressives.

Force aux compas Michailidis, Athanassopoulou, Chatzivasileiadis, qui sont en cavale.

Anarchistes

* https://anarchistsworldwide.noblogs.org/post/2019/09/17/greece-italy-contribution-to-the-international-meeting-against-the-techno-sciences-by-anarchist-prisoner-dino-giagtzoglou/
** https://325.nostate.net/2019/11/14/new-research-focus-the-surveillance-industry/ [en français par exemple ici ; NdAtt.]

This entry was posted in Antitech, International, Portraits de collabos and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.