Pornic (Loire-Atlantique) : La maréchaussée ira a pieds !

Le Courrier du Pays de Retz / mardi 28 juillet 2020

Deux nouvelles voitures de la brigade de gendarmerie de Pornic (Loire-Atlantique) ont été dévastées par un incendie dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 juillet, vers 3 h du matin.

Sylvie Canovas-Lagarde, procureure de la République au Tribunal de Grande instance de Saint-Nazaire, affirme : « Après le passage des experts, la cause accidentelle est écartée. Deux véhicules de gendarmerie sérigraphiés ont été visés et le véhicule personnel d’un gendarme adjoint a subi des dommages par contamination. » La magistrate a confié l’enquête en cosaisine à la brigade de recherche de Nantes et à la compagnie de Pornic.

Stationnés sur le parking de la caserne sécurisé par un portail, les véhicules de la gendarmerie se trouvaient en vis-à-vis, à une distance qui n’a pas pu permettre aux flammes de se propager de l’un à l’autre. Le mur et la toiture des locaux ont été également noircis par les flammes, du côté où deux véhicules ont flambé.
C’est une équipe de retour d’une inspection qui a découvert l’incendie. Les pompiers ont été appelés pour l’éteindre.

Ce nouvel acte de délinquance vient s’ajouter au fait du 10 mai dernier, où quatre voitures de la gendarmerie de Saint-Brevin, également stationnées sur le parking de la brigade, ont été la proie des flammes, en pleine nuit. La piste criminelle n’avait pas été pas écartée.
[…] Par ailleurs, dans la nuit du 2 mai dernier, les gendarmes de Nivillac (Morbihan) ont déploré deux véhicules incendiés. A priori des actes d’origine criminelle, cette fois. […]

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , . Bookmark the permalink.