Bouguenais (Loire-Atlantique) : Briser le confinement pour briser les vitrines des exploiteurs

Ouest-France / mercredi 8 avril 2018

À Bouguenais-les-Couëts, au sud de Nantes, deux agences immobilières et un opticien ont été vandalisés dans la nuit de mardi à mercredi. Les vitrines ont été étoilées et des tags anarchistes ont fleuri.


« L’éclairage public s’éteint à minuit et demi, raconte Christian Bahezre, gérant d’une agence immobilière à Bouguenais-les-Couëts, au sud de Nantes. Vers 0 h 50, dans la nuit de mardi à mercredi, une habitante a entendu du bruit. Elle a vu courir un inconnu vêtu de noir et encapuchonné, tenant un objet à la main, une massue ou un marteau. » Elle a appelé les gendarmes. Ces derniers ont poursuivi le suspect qui s’est enfui dans les bois, abandonnant son vélo de course. Il n’a pas été retrouvé [et on lui souhaite une bonne continuation !!! Attaque]. Les gendarmes n’ont ou que constater les dégâts. Trois commerces de ce quartier des Couëts, rue de la Chapelle à Bouguenais, venaient d’être vandalisés : deux agences immobilières, Stephane Plaza et Blandieau immobilier, ainsi que l’opticien Atoll. Les vitrines ont été dégradés et taguées du symbole de l’anarchisme. 
[] Le 25 mars, déjà, des vitrines du bourge de Bouguenais avaient té saccagées à coups de marteau et des tags insultants avaient été peints sur l’église []

NdAtt. : quelques jolies photos, reçues par mail :

This entry was posted in Les affameurs and tagged , , . Bookmark the permalink.