Barcelone (Espagne) : Rassemblement solidaire devant la prison de Ward Ras

extrait de Contra Madriz / mardi 7 avril 2020

On nous a informé du fait que hier, 6 avril 2020, six personnes se sont rassemblées devant la prison de Ward Ras, pour protester contre les conditions injustifiables et punitives qui, suite à l’état d’urgence, sont imposées aux personnes emprisonnées. Les cris de « Libérez les prisonnier.e.s », « A bas les murs » et « Vous n’êtes pas seules » ont été accompagnés de quelques pétards, pour que les prisonnières puissent nous entendre au-delà du mur qui nous sépare ; plusieurs flics des Mossos d’Esquadra sont sortis de la prison, pour intimider et menacer les personnes solidaires, qui avaient été alertées par les cris des prisonniers « Courez, courez ».

Cela ne réussira pas à briser notre solidarité, nous ne devons pas arrêter de leur rappeler qu’elles ne sont pas seules. A bas les murs et tout leur système répressif.

 

Note d’Attaque : le reste du texte de Contra Madriz parle des tags qui ont été faits dans le secteur de la taule, les jours précédents. Dans la photo « Sans parloirs il n’y a pas de santé ! A bas les murs. Bonjours, compagnonnes ! »

This entry was posted in Anticarcéral, International, Le virus, l'État et son confinement and tagged , , . Bookmark the permalink.