Lepzig (Allemagne) : Incendie au Tribunal administratif fédéral

de.indymedia.org / lundi 2 décembre 2019

Le 1er décembre, nous nous sommes amusé.e.s à incendier le Tribunal administratif fédéral de Leipzig, dans le sud-ouest du centre-ville [linksunten en allemand, litterallement “en bas à gauche”; NdAtt.]. De cette façon, nous voulons faire connaitre ce que nous pensons du procès qui aura lieu le 29 janvier 2020 contre Indymedia Linksunten : rien !

En août 2017, peu après le G20 de Hambourg, l’échafaudage ridicule de l’accusation d’ « association » a conduit à la fermeture du site web. Ça nous est complètement égal qu’il y ait ou pas une victoire démocratique de la liberté d’expression, après des journées de négociations. La répression, quelle qu’elle soit la forme qu’elle prend, ne freinera pas notre désir de disposer de nos propres moyens d’information indépendants.

Tant que le patriarcat, le capitalisme, le Services de Renseignements, etc. ne seront pas abolis, nous avons encore besoin des médias pour échanger des informations sans censure et pour établir des relations aussi critiques et solidaires que possible entre nous.

Avec la bien connue, répugnante, rigueur allemande, en mars 2018, les organes répressifs ont aussi complètement vidé la maison d’édition kurde Mesopotamien Verlag et la plus grande archive musicale kurde, à Neuss. Solidarité avec la lutte de libération kurde et la révolution au Rojava – Mort au fascisme !

Nous souhaitons beaucoup de force aux personnes touchées par le procès à Indymedia Linksunten, ainsi qu’a celles accusées suite au G20. Liberté pour Loïc et les trois de la Parkbank.

This entry was posted in International, Nique la justice and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.