Paris : Interpellations et garde-à-vues suite à la déambulation contre toutes les prisons [MAJ]

Indymedia Nantes / vendredi 22 juin 2018

Alors que le rassemblement c’est bien passé, que les diverses prises de paroles ont lié la lutte contre l’isolement de fabrice boromé, le « plan justice », la nouvelle prison de la santé, la « loi collomb », les incendies de voitures de matons à fresnes et à valence, et la révolte contre tous les autorités, nous sommes parti-es en déambulation.

Après une centaine de mètres, les flics se rapprochent au pas de charge, au moins aussi nombreux que la toute petite centaine de présent-es. Malgré la tentative de rester au maximum tou-te-s ensemble, et alors que l’on sonnait la dispersion, vu leur présence trop proche, les keufs ont décidé arbitrairement d’interpeller 11 personnes. Au moins trois sont en garde-à-vue dans le commissariat du 13ème arrondissement, et deux autres sont sorties.

Pour ne pas laisser la répression fermer les possibles, pour être solidaires des copin-es arrêté-es, rendez-vous devant le commissariat du 13eme, 144 boulevard de l’hôpital, vendredi 22 juin à 20h.

La répression n’arrêtera pas nos rébellions, liberté pour tou-te-s!

*****

MAJ du 22 juin, vers midi (source Indymedia Nantes, commentaire) : des 9 personnes en GAV, 6 sont sortie.

Mise-à-jour du 24 juin (source Indymedia Nantes, commentaire) :
Les comp@s arrêté.e.s lors de la promenade contre les prisons ont été libéré.e.s hier en fin de journée. Deux sont convoqué.e.s pour le 20 novembre pour des procès pour outrage et rébellion et refus de signalétique et une troisième a eu un rappel à la loi. […]

This entry was posted in Anticarcéral, Nique la justice and tagged . Bookmark the permalink.