Paris : Contre tous les pouvoirs

reçu par mail / mercredi 28 mars 2018

Rue des Ternes, Paris, nuit du 27 mars. Une voiture avec plaque diplomatique part en feu.

Nous nous opposons à tous les états et à tous les nationalismes, même « opprimés » parce qu’ils seront toujours prêt à devenir des oppresseurs à leur tour. L’agression turque (et djihadiste) contre Afrin est horrible, mais cela ne nous fera pas ranger derrière les bannières du nationalisme kurde (même sous couverture municipaliste libertaire). Au nationalisme, au collectif, à tous les partis (même imaginaires, informels ou classistes) nous opposons l’action directe individuelle ou en petits groupes.

Un pensée pour les anarchistes emprisonné.e.s par tous les états.
Solidarité avec les compagnon.ne.s sous procès en Italie pour l’opération scripta manent et les compagnon.ne.s des CCF en Grèce.
Une pensée pour Cristal et l’autre personne récemment envoyées en taule suite à l’expulsion du Bois Lejuc. Et nous n’oublies pas Krème : tiens bon, poto !

Les amis de…Ernestr Coeurderoy

[auf Deutsch][in italiano][in english]

This entry was posted in Affaire de la voiture de flics au barbec', Contre les frontières, Réflexions et débats sur l'attaque et l'anarchisme and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.