Mayenne : « Incident majeur » signifie que 500 lignes internet sont coupées

France Bleu / vendredi 12 février 2021

Depuis le dimanche 7 février, près de 500 clients de Martigné-sur-Mayenne et ses alentours sont privés d’internet. Mayenne Fibre parle d’un « incident majeur ». D’après nos informations des armoires de fibre optique auraient été dégradées. Plusieurs foyers sur la commune de la Bazouge-des-Alleux sont aussi concernés.

Les équipes de Mayenne Fibre sont actuellement mobilisés pour rétablir au plus vite la fibre. Une centaine de clients ont récupéré la fibre pour le moment, les réparations vont continuer tout le week-end. « Internet reviendra mercredi prochain pour l’ensemble de nos clients » précise Mayenne Fibre à France Bleu.

*****

Mise à jour de mardi 16 :

extrait de France Bleu / lundi 15 février 2021

À ce jour, 260 clients peuvent de nouveaux accéder à internet, de façon intégrale. Pour les autres, il faut malheureusement encore patienter quelques jours. La situation devrait être rétablie à 100% entre mercredi et jeudi. Cet acte de malveillance a entraîné la colère de certains commerçants, comme Valérie Mongazon, la gérante du bar-tabac et restaurant de Martigné-sur-Mayenne. « Si la personne qui a fait ça croyait embêter Orange, et bien je tiens à lui dire que ce n’est pas Orange qu’elle a embêté mais tous les gens qui travaillent [précisément !; NdAtt.]

*****

Mise à jour de vendredi 26 mars :

Le Courrier de la Mayenne / vendredi 26 mars 2021

Pendant une dizaine de jours, 500 habitants de Martigné-sur-Mayenne (Mayenne) et de communes environnantes avaient été privés d’Internet début février 2021. En cause : des dégradations volontaires du réseau de fibre optique.

L’auteur présumé, interpellé en Loire-Atlantique, devait répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire de Laval, ce vendredi 26 mars 2021.

Son avocat lavallois, mis sur la procédure en début de semaine seulement après de premiers contacts juridiques du côté de Nantes, a demandé un renvoi, le temps de pouvoir rencontrer son client.

Contre l’avis de la procureure, la juge a accédé à sa demande et a fixé l’audience au 3 juin.

L’auteur présumé travaillait pour un sous-traitant installant la fibre optique en Mayenne. Le préjudice de ces dégradations s’élèverait à plus de 100 000 €.

This entry was posted in Antitech, Bloquer les flux and tagged , , , . Bookmark the permalink.