Bâle (Suisse) : Aucune paix pour Bässlergut

Barrikade.info / vendredi 11 janvier 2020

Aussi discrètement et secrètement que le nouveau bâtiment de la prison de Bässlergut à Bâle a été ouvert, en fin de l’année, en ce début d’année nous avons crevé les pneus de 4 voitures :

deux voitures du service principal des bâtiments de la ville de Bâle (impliqué dans les travaux de rénovation de la prison de Bässlergut)
une voiture de Rosenmund (également impliqué dans les travaux de rénovation de la prison de Bässlergut)
une voiture de Bouygues (participant à la construction et à l’exploitation de prisons)

Toute la brutalité de l’enfermement est devenue évidente peu avant la fin de l’année. Le 30 décembre, une personne a été retrouvée morte dans une cellule de Bässlergut.
Encore une fois, on parle de suicide. Mais pour nous, il n’y a pas de suicide derrière les barreaux.
En mémoire d’un autre mort anonyme…

Feu à toutes les prisons
Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s

This entry was posted in Anticarcéral, International and tagged , , , , . Bookmark the permalink.