Blocages de lycées du 17 et 18 décembre

Lyon : Un moyen efficace de bloquer le bahut

actuLyon / mercredi 18 décembre 2019

En marge d’un blocage lycéen contre la réforme des retraites, plusieurs poubelles ont été incendiées volontairement devant le lycée Lumière, dans le 8e arrondissement de Lyon (Rhône).
Mercredi 18 décembre, les pompiers sont intervenus vers 8h10 pour circonscrire les flammes qui touchaient la façade de l’établissement. Le feu a rapidement et facilement maîtrisé par les pompiers. Par mesure de sécurité, le chef de l’établissement a décidé de faire évacuer les mille élèves et le personnel du lycée. […]


Par ailleurs, la circulation du tramway T4 a été perturbée pendant l’intervention des pompiers. Des simples dégâts matériels ont été constatés et les services de la ville se sont rendus sur place pour nettoyer les débris incendiés.

*****

Paris : Une cinquantaine de lycées bloqués ou perturbés mercredi

extrait de Paris-Luttes / mercredi 19 décembre 2019

Il y a eu des blocages ou des tentatives dans une cinquantaine de lycées en Île-de-France, dont 26 dans Paris intramuros. Bravo aux lycéen·ne·s, force à eux·elles ! Comme souvent la répression policière s’est invitée sur les piquets lycéens dans le silence terrifiant des profs et des parents d’élèves.

Peu avant 8h, les lycéen·ne·s commencent à bloquer leur lycée comme au lycée Hélène Boucher dans le 20e. Les flics sont déjà là pour jouer les casseurs de grève […]
Mais les lycéens sont déters et ont résisté toute la matinée pour finir par virer les flics de devant leur lycée !
Ils ont par la suite occupé le cours de Vincennes jusque vers 11h45 ce qui a engendré des bouchons. Puis, petite manif sauvage dans les rues de Paris.

Et les médias minimisent

France3 / mercredi 19 décembre 2019

Ambiance tendue ce matin dans une dizaine de lycées parisiens. Les lycéens qui souhaitent poursuivre le mouvement d’opposition à la réforme des retraites voulue par le gouvernement, se sont rassemblés devant les établissements. […]

D’après BFM Paris, les établissements concernés seraient le lycée Hélène Boucher (20e), le lycée Maurice Ravel (20e), le lycée Honoré de Balzac (17e), le lycée Jacques Decour (9e) et le lycée Colbert (10e). Joint par téléphone, le rectorat de Paris a confirmé qu’une quinzaine de lycées étaient bloqués ce matin.

*****

Angers : Tour des lycées avant la manif

Ouest-France / mardi 17 décembre 2019

Les lycéens angevins impriment le rythme de cette journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Depuis 8 h, ce mardi matin, une centaine de jeunes fait le tour des lycées d’Angers. Le tour a commencé par le lycée Chevrollier dès 8 h, maintenant la mobilisation se trouve au lycée de Joachim-du-Bellay, et se dirige vers David-d’Angers. Objectif : grossir les rangs des manifestants pour le rassemblement prévu à partir de 11 h, place Leclerc. Les établissements ont pris soin de fermer leurs portes. Le recrutement est donc limité.

*****

Bolbec (Seine-Maritime) : Attention, les flics travaillent

Le Currier Cauchois / jeudi 19 décembre 2019

Des élèves du lycée Coubertin de Bolbec ont été entendus par la police. Mardi matin, le 17 décembre, alors qu’ils espéraient mobiliser d’autres jeunes pour manifester en ville, ils sont soupçonnés d’avoir commis des dégradations.
Les adolescents étaient suspectés d’avoir brisé la vitrine de la banque BNP, en bas de la rue piétonne. Puis ils auraient incendié deux poubelles rue du Calvaire. Selon nos informations, au moins l’un des jeunes a reconnu les faits.
Lundi soir, des messages propagés sur les réseaux sociaux appelaient à bloquer les lycées bolbécais Coubertin et Curie.
Le lycée Coubertin a fait état d’une « quinzaine de lycéens tout au plus, qui n’ont pas voulu entrer en classe », commente la proviseure Véronique Martin, sans savoir s’il s’agissait d’un véritable militantisme ou d’une quête d’absentéisme. Le lycée Curie assure, de son côté, n’avoir eu aucun souci à déplorer. Avertie des messages circulant lundi soir, la police s’est rendue aux abords des établissements concernés.

*****

Fresnes (Vals-de-Marne) : Blocage le lundi 16 décembre

extrait du Parisien / lundi 16 décembre

Les écharpes se remontent sur le nez dans le brouhaha du blocus. Derrière la rangée de policiers en tenue d’intervention qui se protègent de la volée d’œufs frais qu’on leur balance depuis le bas de la rue, les poubelles finissent de brûler. Le feu éteint par les pompiers laisse la foule d’élèves bras ballants devant leur lycée bloqué.

Ce lundi matin, troisième jour de mobilisation à Frédéric-Mistral à Fresnes. Neuf jeunes interpellés dans un calme relatif. Et des revendications toujours aussi fourre-tout. La réforme des retraites, celle du baccalauréat. Les emplois du temps mal fichus, un proviseur controversé, des profs pas remplacés…
Comme si, par capillarité, le climat social tendu de ces dernières semaines avait ouvert les vannes et autorisé la révolte. Finalement, le même constat. « On ne nous écoute pas, on s’en fout de notre avenir » se résument les discours des ados. Et d’invectiver, presque poliment, les policiers : « Si on restait dans notre lycée à faire un sit-in, personne ne nous entendrait. Là au moins on est visible, le gouvernement, l’académie, il faut qu’ils sachent qu’on ne se laissera pas faire, qu’ils doivent respecter notre droit à l’éducation comme ceux des travailleurs qui se battent pour nos retraites à tous », se justifient deux élèves.
Un peu partout dans le Val-de-Marne, écoles fermées, piquets de grève, comme au collège Politzer ce lundi matin à Ivry, et blocus, au lycée Mistral à Fresnes et Branly à Nogent ont assuré la poursuite du mouvement contre la réforme des retraites engagé depuis le 5 décembre. […]

This entry was posted in Brûle ton école and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.