Ploudalmézeau (Finistère) : Chaque age saccage… ses caméras

Le Télégramme / samedi 13 octobre 2019

Plus de deux mois après les faits, les gendarmes de la communauté de brigades de Saint-Renan ont réussi à retrouver l’auteur des dégradations commises, dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 juillet, sur six caméras qui équipaient la cantine municipale de Ploudalmézeau.

Les caméras avaient été arrachées ou dégradées et le préjudice pour la commune s’élevait à plus de 5 500 €. Une plainte avait été déposée par la mairie et le travail d’enquête des gendarmes a porté ses fruits le jeudi 3 octobre dernier avec l’interpellation d’un mineur. Ce dernier était déjà connu défavorablement des gendarmes, il a été placé en garde à vue et ce ne sont pas seulement les dégradations des caméras de vidéoprotection qui lui sont reprochées, mais également plusieurs vols. Il a reçu une convocation devant le juge des enfants pour une mise en examen le vendredi 29 novembre.

This entry was posted in Anti-caméras, Antiélectoral and tagged , , . Bookmark the permalink.