Brochure : Actions directes et revendications de groupes autonomes sur le territoire allemand

Indymedia Nantes / jeudi 12 septembre 2019

Comment communiquer à travers les murs, les kilomètres, les océans et les barrières de la langue ? Parfois, une voiture qui crame en dit beaucoup. Les actions directes sont un des moyens privilégiés de communication de groupes autonomes entre eux et avec les autres. Ils permettent des échanges d’idées et des salutations dans l’anonymité des revendications qui se font sous des noms de code tels que « groupes autonomes », « anarchistes », des ami.es », « FAI » ou rien du tout.

Pourquoi le territoire allemand ? Parce que beaucoup de ces actions ont eu lieu dans des métropoles et des grandes villes, et sont des exemples intéressants de ce qu’on peut faire dans ces lieux sur-contrôlés. Les actions directes n’ont certes pas besoins de traduction, mais nous avons eu l’envie d’élargir le spectre de propagation de leurs revendications.

Les actions ne nous servent pas seulement à communiquer entre nous, mais aussi à faire campagne à notre façon : pour assurer des compas de notre solidarité pratique, pour faire partager nos derniers débats et luttes avec nos voisin.es, ou bien pour faire pression sur des entreprises, sur la « Justice » ou sur l’État.

Voici un florilège d’actions directes avec leurs revendications, dont nous espérons qu’elles vous plairont, vous réjouiront vous inspireront.

Feu et coups de marteau aux ennemies !

This entry was posted in International, Quelques brochures and tagged . Bookmark the permalink.