Rennes : Ca continue de cramer à Blosne, en dépit du déploiement des uniformes

[Rappel: tout a commencé début août dans ce quartier rennais, après un énième meurtre des flics]

Ouest-France / Mercredi 23 août 2017
Après les dix-sept voitures brûlées dans le Blosne, vendredi soir, le quartier du sud de Rennes a connu une nouvelle flambée de vandalisme, dans la nuit de mardi à mercredi. Quatre voitures et une camionnette ont été incendiées.
Les faits ont été commis dans la nuit de mardi à mercredi, entre 1 h et 3 h du matin. Les sapeurs-pompiers de la caserne du Blosne sont intervenus pour éteindre cinq feux de véhicules, dans un périmètre compris entre le centre culturel du Triangle et l’hôpital sud. Deux voitures ont été incendiées avenue des Pays-Bas ; une camionnette, rue de Hongrie ; une autre voiture, boulevard de Bulgarie, qui longe l’hôpital sud et, enfin, une dernière voiture, carré de Saxe.

*****

Ouest-France / Mercredi 23 août 2017

La série d’incendies volontaires ne cesse pas dans les quartiers sud de Rennes et singulièrement au Blosne. Dans la nuit de mardi à mercredi cinq nouvelles voitures ont été brûlées près du centre culturel Le Triangle et de l’Hôpital Sud. Au total 32 voitures ont flambé depuis début août.
Sollicitée, Nathalie Appéré, la maire de Rennes a diffusé ce mercredi un communiqué.
« Ces départs de feu s’ajoutent à ceux qui ont déjà troublé gravement, la semaine dernière, la tranquillité du quartier et de ses habitants. Je me suis à nouveau entretenue avec le Préfet délégué pour la sécurité et la défense. Je lui ai demandé que tous les moyens soient mis en œuvre pour que cessent enfin ces actes intolérables », indique la maire de Rennes.
L’importante mobilisation des forces de l’ordre après l’incendie de 17 voitures vendredi soir, avec notamment la présence de CRS dans le quartier, avait fait entrevoir une accalmie.
Nathalie Appéré, l’a d’ailleurs relevée : « Je souhaite que ce dispositif soit pérennisé, en parallèle de l’enquête judiciaire, tant que le ou les auteurs ne seront pas appréhendés et présentés à la justice. » Elle informe par ailleurs qu’elle a demandé « que le comité restreint du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance se réunisse en urgence pour coordonner l’action des différents maillons de la chaîne de la sécurité publique au Blosne. » […]

*****

Ouest-France / Mercredi 23 août 2017

Patrick Dallennes, préfet délégué de la zone de défense et de sécurité ouest, annonce un renforcement de la présence des forces de l’ordre dans le quartier du Blosne, à Rennes, après les feux de voiture. Les policiers locaux, parfois renforcés par les CRS, vont quadriller le secteur chaque nuit. Les habitants du quartier du Blosne, à Rennes, attendaient une réponse des élus et de l’État face aux incendies de voitures et multiples dégradations observées dans le quartier depuis le début du mois d’août. « Chaque soir, un dispositif conséquent de policiers sera déployé avec des patrouilles dynamiques qui vont quadriller le secteur. Il y a eu des renforts de CRS et il y en aura encore », indique le préfet qui rappelle « l’objectif commun de l’État, la ville et la police : faire cesser les exactions aux Blosne ».

Le représentant de l’État veut frapper fort : « Il est clair que nous mettrons tous les moyens nécessaires pour mettre fin à cette série et interpeller les auteurs. » Patrick Dallennes ne dissocie pas la prévention de la récidive de l’enquête. « Les services de police font tout leur possible pour les identifier. L’enquête se poursuit. »

This entry was posted in ACAB, Antitech and tagged , , . Bookmark the permalink.