Berlin (Allemagne) : De la haine pour Streletzki

Kontrapolis / dimanche 11 avril 2021

Sur la presqu’île de Stralau [dans le quartier de Friedrichshain, entre la Sprée et la baie de Rummelsburg, où des habitations autoconstruites ont été détruites et leus habitant.e.s expulsé.e.s, il y a quelques semaines ; NdAtt.], à deux pas de l’ancien village de tentes, se trouve le quartier de luxe « Spreegold ». Son propriétaire est le groupe Streletzki, qui prévoit de construire d’autres bâtiments de luxe dans la baie de Rummelsburg et qui a fait cause commune avec Kevin Hönicke [maire adjoint, SPD, du quartier de Lichtenberg ; NdAtt.] pour faire expulser le village de tentes et laisser la place à l’aquarium Coral World.

Suite à l’expulsion du squat de la Türrschmidtstrasse, qui a été occupé pendant la manifestation pour Liebig34, le 10 avril nous avons rendu visite au Spreegold. Nous avons laissé un message et quelques fissures dans les vitres de leur somptueux bâtiment. Car celle/celui qui se trouve devant une maison de verre, devraient la caillasser.

Cette action est adressée contre la progressive gentrification du secteur de la baie de Rummelsburg. C’est aussi un rappel au lobby immobilier berlinois : nous n’avons pas oublié et n’oublierons jamais l’expulsion de Liebig34, il y a six mois.

Smash Streletzki, Stralau pour tou.te.s !

Pas de dieu, pas d’État, pas d’Aquapark !

This entry was posted in Gentrification toi-même !, International and tagged , , , . Bookmark the permalink.