Berlin (Allemagne) : Attaque d’une camionnette de Siemens-Bosch, en solidarité avec Dimitris Koufondinas

de.indymedia.org / jeudi 25 février 2021

Dimitris Koufondinas, prisonnier politique en Grèce, est en grève de la faim depuis le 8 janvier, à cause de son transfert illégal de la colonie pénale agricole de Kassavetia à la prison de Domokos. La nouvelle loi en vertu de laquelle cela a eu lieu stipule que les prisonnier.e.s condamné.e.s en vertu de la loi anti-terroriste doivent être transféré.e.s des colonies agricoles aux prisons où ils/elles se trouvaient auparavant. Dans ce cas, ça aurait dû être la prison de Korydallos, où il a passé 16 ans de son emprisonnement. Sa requête est de pouvoir retourner dans son ancienne cellule.

Koufondinas a été condamné pour son appartenance à l’organisation révolutionnaire 17 Novembre et se trouve en prison depuis 2002. À l’époque, il a pris l’entière responsabilité des actions de cette organisation armée. Ce n’est pas la première fois que le gouvernement grec prend des mesures vexatoires à l’encontre des prisonnier.e.s politiques. Surtout dans son cas, car il joue un rôle important et il donne de l’inspiration, n’ayant jamais montré de remords et étant toujours resté fidèle à son idéologie et à ses actions.

En réponse à l’appel international, nous sommes descendu.e.s dans la rue, par une nuit de neige, pour faire un petit geste de solidarité avec le révolutionnaire en grève de la faim D. Koufondinas et lui envoyer nos salutations solidaires. Dans cet esprit, nous avons détruit les vitres et les pneus d’une camionnette de Siemens-Bosch.

Nous avons choisi Siemens comme cible parce que cette entreprise est connue pour équiper les militaires turcs et grecs, ainsi que pour sa collaboration avec les prisons allemandes et son implication dans de nombreux scandales économiques en Grèce, dans lesquels la famille de l’actuel Premier ministre est également fortement impliquée.

La solidarité c’est l’attaque !

Satisfaction immédiate de sa demande de retour à la prison de Korydallos.
Solidarité avec Dimitris Koufondinas.

This entry was posted in Antimilitarisme, International and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.