Chili : Un texte de l’anarchiste emprisonné Mapaxe en souvenir de Sebastián Oversluij

reçu par mail / samedi 2 janvier 2021

« L’action elle aussi est discours, l’action est attaque, destruction de quelque chose ou de quelqu’un.e »

Le temps et l’existence courent vite, parfois on ne s’arrête même pas pour assimiler ce qui s’est passé, plus ou moins récemment. Ce caractère vertigineux de la vie nous donne des moments de pause et des espaces de mémoire, voire de reconnaissance, en même temps que le mouvement continuel des rouages de la société carcérale, établie par l’État génocidaire qui perpétue la répression, l’emprisonnement et la mort de nos affins, de nos compas-complices dans l’idée et dans l’action.

Nous n’oublions pas celles/ceux qui, pendant toute leur vie, ont attaqué et continuent encore de frapper avec force tout ce qui nous humilie, ce qui opprime et tourmentent les esprits inquiets qui s’opposent à ce monde, établi de façon absurde par leurs autorités et leurs hiérarchies. C’est pourquoi nous nous souvenons aujourd’hui du compagnon Sebastián Oversluij, alias Pelao Angry, qui a été tué, il y a sept ans, par ce sbire, le lâche gardien d’une banque à piller, pendant que le compagnon menait son action [le 11 décembre 2013, dans la banlieue de Santiago ; NdAtt.].

Tendre l’autre joue ne nous convient pas, voilà pourquoi aujourd’hui ont lieu la confrontation et la vengeance contre ceux/celles qui détiennent le pouvoir ou acceptent l’autorité, en défendant de leur vie les intérêts de tout ce qui soutient et répand la misère ; tôt ou tard ils/elles sentiront l’attaque furieuse de nos idées et la soif de vengeance qui habite nos esprits et nos cœurs sombres.

Aujourd’hui, depuis le module 3 de la prison de Santiago 1, il nous faut nous souvenir, il nous faut saluer et apprendre de cette graine que le compagnon Angry, avec ses affin.e.s, a fait germer et voulait faire fleurir.

Aujourd’hui, depuis une cellule… Demain avec le feu et le courage dans la rue ! Le compagnon Sebastian Oversluij est présent dans chaque action violente contre ce monde (panoptique) pourri !

Solidarité et souvenir constantes pour nos compas en prison ou mort.e.s, partout dans le monde !

Salutations,
Mapaxe
prison de Santiago 1

This entry was posted in International, Mémoire and tagged , , . Bookmark the permalink.