Chili : A cinq ans de l’emprisonnement du compa Joaquín García

Contra Info / lundi 23 novembre 2020

« Qui pourrait affirmer avoir été le premier à prendre ce chemin, toujours repli de possibilités multiples ? Nous avons hérité, parfois sans le vouloir, les outils et la force que d’autres ont laissés ; certains ont abandonné, d’autres sont partis et quelques-uns sont encore là et assument, mais ce qui n’a jamais cessé d’exister, c’est le terrain fertile, l’espace antagoniste dans lequel la violence peut avoir lieu, se projeter, mûrir, se différencier. »
Joaquín García Chanks

Il/elle a été arrêté.e le 19 novembre 2015, avec son compa Kevin Garrido. Les deux sont accusé.e.s de l’attaque explosive contre le 12ème commissariat de police de San Miguel, en octobre de la même année. Kevin est également accusé.e de l’attaque explosive contre l’école de Gendarmerie de San Bernardo et de l’attaque d’un poste électrique de CHILECTRA.

Les deux sont condamné.e.s en 2018, Joaquin Garcia à 13 ans et 1 jour pour l’attaque du 12ème commissariat de police, plus le délit de port illégal d’armes à feu, et Kevin Garrido à 17 ans, lui aussi pour le 12ème commissariat de police et pour l’attaque de l’école de Gendarmerie.

Presque deux mois plus tard, Kevin est assassiné dans la sale prison/entreprise Santiago 1.

Par la suite, Joaquin est transféré à la Prison de haute sécurité, où encore aujourd’hui il/elle est en captivité.

Que la solidarité active arrive à dépasser les tonnes d’acier et de béton qui aujourd’hui maintiennent en captivité les corps de nos compas, en créant ainsi des complicités par l’attaque.

Liberté pour notre compa Joaquín García !

SOLIDARITÉ ET VENGEANCE POUR LES COMPAS ANTIAUTORITAIRES ENLEVÉS PAR LES ÉTATS CHILIEN, GREC, INDONÉSIEN, ESPAGNOL, ITALIEN, BIÉLORUSSE ET TOUS LES ÉTATS.

LIBERTÉ POUR JOAQUIN ET TOU.TE.S LES PRISONNIER.E.S
A BAS LES CAGES DE LA SOCIÉTÉ CIVILISÉE
KEVIN GARRIDO PRÉSENT

This entry was posted in Anticarcéral, International and tagged , . Bookmark the permalink.