Salins-les-Bains (Jura) : L’antenne-relais en feu (MAJ 15/04)

Note d’Attaque : pour être précis, l’antenne en question se situe sur la commune de Saint-Thiébaud

Le Progrès / vendredi 10 avril 2020

Les Salinois sont nombreux à avoir des problèmes de réseau sur leur téléphone portable depuis ce vendredi matin. « Il y a eu une destruction volontaire par incendie du relais du Mont-poupet dans la nuit du 9 au 10 avril », confirme Lionel Pascal, procureur du Jura. Une enquête de gendarmerie est en cours pour tenter d’identifier les suspects et leur mobile. D’après l’un de nos correspondants qui s’est rendu sur place, deux pylônes auraient été pris pour cible, à quelques dizaines de mètres de distance.

Cette destruction rappelle celle des trois relais situés au lieu-dit Au Belu à Aiglepierre. L’incendie volontaire avait eu lieu dans la nuit du 7 au 8 avril 2019, vers 2 h 30 du matin, il y a quasiment un an jour pour jour. En février 2019, peu avant, plusieurs pylônes de téléphonie mobile avaient été incendiés en quelques semaines autour de Besançon. « Ces différentes affaires sont traitées séparément pour l’instant. On pourra étudier un rapprochement entre elles si des suspects sont identifiés », précise le procureur.

*****

Mise à jour du 15 avril

La Voix du Jura / samedi 11 avril 2020

Les opérateurs privés ont été les principales victimes de l’acte de destruction commis dans la nuit de jeudi 9 à vendredi 10 avril 2020 à l’encontre des installations de téléphonie mobile implantées au-dessus de Salins-les-Bains, au sommet du Mont-Poupet. Le feu mis à deux des trois pylônes a provoqué d’importants dégâts sur les équipements qui s’y trouvaient. […]

Opérateurs de téléphonie mobile mais aussi armée, pompiers, gendarmerie, radioamateurs : le Mont-Poupet constitue par sa situation géographie un relai essentiel pour les différents réseau de communication. Le pylône principal était propriété d’EDF, qui l’a cédé à Orange.

Les malfaiteurs semblent avoir dirigé leur action contre les antennes à usage commercial, téléphonie et internet. Au cours de la journée de vendredi, la couverture téléphonie et internet a pu être partiellement rétablie en augmentant la puissance d’autres relais. Les communications des forces de l’ordre n’ont pas été atteintes et celles de radioamateurs indirectement au niveau du raccordement avec leur local.

La Voix du Jura / samedi 11 avril 2020

Compte tenu des circonstances sanitaires, l’opérateur Orange a dû prendre des précautions particulières afin que ses techniciens interviennent en toute sécurité sur le pylône du Mont-Poupet, cible d’un incendie dans la nuit de jeudi 9 à vendredi 10 avril 2020 qui a provoqué la perte temporaire des communications téléphonique et internet sur plusieurs communes du secteur : Myon, Pessans, Lizine, Aiglepierre notamment.

Une équipe s’est rendue sur place le jour même, mais l’intervention nécessitant une nacelle de 50 mètres de déport, elle n’a pu être réalisée que samedi. Dès 14 heures, les trois techniciens bisontins et lédoniens Stéphane Durand, Thibault Nadeau et Maxime Rozel, à l’œuvre depuis 8h30, avaient réussi à rétablir l’artère qui alimente le pylône depuis Quingey. Samedi soir, 90% du service était rétabli, à l’exception toutefois de la téléphonie mobile sur Ivrey, Saint-Thiébaud et Salins-les-Bains.

Les équipements téléphoniques sont reliés aux antennes au moyen de câble coaxial spécifique. Les techniciens ne disposaient pas en Bourgogne – Franche-Comté de stock suffisant pour remplacer 50 mètres de câble sur 8 installations. Il a fallu en faire venir d’autres régions. Ils espèrent une livraison ce mardi.

*****

Mise à jour du 24 septembre : une personne a été arrêtée et envoyée en détention préventive, accusée de cet incendie et d’un autre, qui a eu lieu quelques jours auparavant.

This entry was posted in Antitech, Bloquer les flux and tagged , , , , . Bookmark the permalink.