Paris et Marseille : Des permanences électorales visées

Paris : Vitres brisées au local de la députée LREM

FranceInfo / lundi 3 février 2020

D’après les photos diffusées par l’élue sur Twitter, la vitrine a reçu plusieurs coups. La députée LREM de la 10e circonscription de Paris et soutien de Cédric Villani, Anne-Christine Lang, a dénoncé ce lundi la dégradation de sa permanence, située dans le 13e arrondissement. [au 7, rue Buot, dans le 13ème, si jamais… NdAtt.]

*****

Marseille : Des tags chez les fascistes

La Provence / mardi 4 février 2020

Ouverte le 12 janvier dernier, la permanence de Jean-François Luc, candidat RN du 3e secteur, située rue Granoux (4e) à Marseille, a reçu une visite dans la nuit de samedi à dimanche qui n’avait rien d’amicale.
De source policière, on indique que les murs du local ont été tagués de slogans hostiles ou ironiques : « Marine, rend l’argent », « Jul président », « gilets jaunes », « plein de coronabisous » ou encore, dans un genre plus menaçant, « on reviendra ».

This entry was posted in Antiélectoral, Élections municipales de 2020 and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.