Des mauvais moments pour les bleus (mi-janvier 2020)

Saint-Denis (La Réunion) : Une nuit de vengeance

France Info / samedi 11 janvier 2020

Les policiers de Saint-Denis ont géré une soirée particulièrement agitée ce vendredi. Une trentaine d’entre-eux sont intervenus pour ramener le calme dans le quartier des Camélias. Des jeunes ont brûlé des poubelles et mis le feu à 3 véhicules dans le secteur de l’allée des Cocotiers. Ces tensions sont liées à un contrôle routier et à un accident qui s’est produit dans l’après-midi dans les rampes de Saint-François, une collision entre une moto volée et une voiture [des flics; NdAtt.]. Le pilote du deux-roues âgé de 18 ans ne portait pas de casque.

L’individu connu des services de police a été pris en charge par les équipes du SMUR et les pompiers. La voiture impliquée dans cet accident appartient à la BAC, la brigade anti-criminalité. […]

un autre article du même torchon digitale

Ce matin, les carcasses de voitures fument encore près de l’allée des Cocotiers dans le quartier des Camélias, à Saint-Denis. Au milieu de la chaussée, des restes de poubelles incendiés contournées par des automobilistes dépités. La nuit a été courte et angoissante pour les habitants du quartier. […]
Lancés de galets contre gaz lacrymogènes : les affrontements entre les jeunes du quartier et les forces de l’ordre ont duré une bonne partie de la nuit. Dans ces conditions, impossible pour les pompiers d’intervenir en toute sécurité pour éteindre les feux de voitures et de poubelles. Une trentaine de policiers étaient mobilisés hier soir pour tenter de ramener le calme dans le quartier.
Vers 22h30, un salon de coiffure du quartier a été pris pour cible […] Des jeunes ont forcé le système de sécurité du salon avant d’y dérober des produits, des tondeuses et le fond de caisse. […]

*****

Compiègne (Oise) : Traquenard pour les keufs

actuOise / vendredi 3 janvier 2020

Dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 janvier, des policiers ont été pris à partie par une vingtaine d’individus dans le quartier du Clos des Roses, à Compiègne (Oise).
Dans un communiqué de presse, le maire de la ville, Philippe Marini, indique que deux agents de la police nationale ont été blessés légèrement.
Selon la mairie, les forces de l’ordre ont été victimes d’un « guet-apens » et ont essuyé des « tirs de mortier ».
La Police Nationale a mis plusieurs heures à rétablir l’ordre dans le quartier, pendant que la Police Municipale sécurisait les abords du Clos des Roses. Il n’y a pas eu d’interpellations.
Lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, rappelle la municipalité, des sapeurs-pompiers et des policiers s’étaient confrontés à la même situation. Le maire a tenu à féliciter le travail des forces de l’ordre et à souligner le faible nombre de voitures incendiées pendant la nuit du réveillon.

*****

Douai (Nord) : Les flics, toujours une bonne cible

La Voix du Nord / vendredi 3 janvier 2020

Un homme de 33 ans a été placé en détention, ce vendredi, soupçonné de s’en être pris à des policiers, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Douai
Des policiers ont été pris à partie à l’occasion d’une intervention qu’ils menaient, dans la nuit de jeudi à vendredi vers 1 heure du matin, dans le quartier de la résidence Gayant à Douai. Dans des conditions encore à éclaircir, des projectiles auraient été jetés en direction d’une patrouille, ce qui a nécessité le renfort de plusieurs équipes.
Une dizaine de personnes, qui habiteraient dans la résidence, sont soupçonnées d’être mêlées, de près ou de loin, aux échauffourées mais un seul suspect, âgé de 33 ans, a été interpellé, notamment pour outrages [article payant; NdAtt.]

*****

Les Mureaux (Yvelines) : Les flics ne sont pas les bienvenues

infornormandie.com / dimanche 5 janvier 2020

Un homme, fortement alcoolisé, s’en est pris à un bus et a brisé une vitre du véhicule blessant très légèrement à la main un passager.
Les faits se sont déroulés samedi vers 18h30 avenue de la République aux Mureaux (Yvelines). Le conducteur a exercé son droit de retrait ce qui a eu pour conséquence d’annuler les bus circulant sur cette ligne.

Dépêchés sur les lieux pour effectuer les constatations, les policiers ont été à leur tour la cible de jets de pierres. Les projectiles ont brisé la vitre arrière droite du véhicule administratif. Aucun blessé n’a été déploré.
Les recherches n’ont pas permis de retrouver les auteurs de ces dégradations.

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.