Athènes (Grèce) : Villa Kouvelou réoccupée

Squat!net / lundi 23 décembre 2019

Aujourd’hui 22 décembre, la Villa Kouvelou a été resquattée avec beaucoup de monde. Nous sommes parti-e-s organisé-e-s, nous avons décidé de faire une manifestation dans les rues et au centre commercial de Marousi. Après la manifestation, les flics de l’OPKE et les flics anti-émeutes du MAT ont attaqué sans raison. Ils ont lancé des gaz lacrymogènes sur les gens qui faisaient leurs courses au centre commercial. La plupart des gens sont partis tous ensemble mais il n’y a pas d’image ni de photo de ce moment.

[…]
L’incendie que nous avons déclenché ne s’arrêtera jamais
La Villa Kouvelou reste squattée


A propos du flic en civil

La machine de propagande du gouvernement prétend que les anarchistes ont battu une personne âgée pendant les émeutes. La police elle-même a commencé à lancer des gaz lacrymogènes sans raison dans le centre commercial.
L’homme de 45 ans est un flic en civil qui tient son téléphone dans une main et la radio dans l’autre. Il essayait de prendre des photos des gens. Les camarades le pourchassaient et il a couru comme un lapin vers les flics anti-émeutes pour se protéger.


Le 23 décembre, les flics anti-émeutes n’ont pas réussi à expulser à nouveau la Villa Kouvelou. Le même jour, il y a eu une manifestation à Koukaki avec 400 personnes. Le poste de police a été repeint sans réaction de la part de la police. La manifestation s’est terminée sans problème.

This entry was posted in International, Squats and tagged , , , . Bookmark the permalink.