Des mauvais moments pour les bleus (mi-décembre 2019)

Yvelines : Viser les flics et la prison pour sans-papiers

Infonormandie / dimanche 15 décembre 2019

[…] Dans la soirée d’hier, samedi 14 décembre, des policiers ont essuyé des jets de projectiles au moment où ils intervenaient pour des incendies de poubelles, allée Berlioz, dans le quartier des Musiciens aux Mureaux vers 20h30. Alors que les sapeurs-pompiers venaient d’éteindre le feu, les forces de l’ordre ont été visés par des tirs de mortier d’artifice par une quinzaine d’individus. Aucun blessé n’a été déploré.
Dans le même créneau horaire, vers 21 heures, des individus utilisant des mortiers d’artifice s’en sont pris au centre de rétention administrative (CRA) à Plaisir, avenue François-Mitterrand. Aucun dégât n’a été constaté. […]

*****

Creil (Oise) : Suuurprise !

Le Parisien / dimanche 15 décembre 2019

La fin de soirée a été agitée, samedi, dans le quartier du Plateau Rouher, à Creil. Les forces de l’ordre ont en effet été attaquées par un groupe de personnes important, alors qu’elles intervenaient dans le secteur. « Un vrai guet-apens » en bonne et due forme, selon un policier.
Il était 23h15 quand un équipage de la police nationale s’est rendu dans le quartier, après avoir reçu un appel signalant un incendie dans une rue. « Nous n’avons même pas eu le temps d’arriver ou de voir le feu en question que nous étions déjà pris à partie », raconte l’un des agents. En face, « une bonne trentaine » de jeunes encapuchonnés qui lançaient des projectiles et les visaient avec des feux d’artifice. […]
Vers 0h30, après avoir reçu du renfort, les forces de l’ordre sont parvenues à disperser les fauteurs de troubles, en utilisant de nombreuses grenades lacrymogènes et quelques tirs de lanceurs de balles de défense (LBD).
Aucun blessé ne serait toutefois à déplorer, et aucune interpellation n’a eu lieu. Ce guet-apens n’aurait pas de mobile particulier, indique un policier creillois, bien que ce ne soit pas une entière surprise. […]

*****

Vénissieux et Lyon : Il s’en prend aux bagnoles des keufs

Le Progrès / mercredi 11 décembre 2019

L’individu, âgé de 32 ans, s’est d’abord rendu devant le commissariat de Vénissieux pour dégrader les rétroviseurs de six véhicules sérigraphiés ainsi qu’une voiture banalisée. Le suspect a réussi à prendre la fuite avant l’arrivée de fonctionnaires.

Plus tard dans la nuit, l’individu s’est de nouveau défoulé sur des voitures de police, cette fois devant le poste du 7e arrondissement de Lyon. Deux véhicules ont ainsi fait les frais de la fureur du trentenaire. Un policier en civil est alors intervenu, mettant un terme aux dégradations. Interpellé, l’homme a été placé en garde à vue.

*****

Pontault-Combault (Seine-et-Marne) : Les condés ont des noms, des adresses et… des portes !

RTL / samedi 7 décembre 2019

Ce samedi 7 décembre à 7h30 alors qu’il rentrait de son service de nuit, un policier de la BAC (Brigade anti-criminalité) à découvert que la porte de son domicile avait été recouverte de slogans anti-policiers : « Acab » (all cops are bastards), « flic suicidé, à moitié pardonné ».
Ce policier, employé de la préfecture de police est domicilié à Pontault-Combault (77). […]

*****

Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) : « On va te retrouver »

Le Parisien / lundi 9 décembre 2019

« On sait qui tu es, on va te retrouver, on va te faire la misère ». La menace a été brandie par un homme muni d’une matraque dimanche soir à un policier hors service dimanche en début de soirée à Choisy-le-Roi. L’individu aurait également tenté de le percuter. C’est ce que le fonctionnaire, qui a sorti son arme sans faire feu, a expliqué à ses collègues. Une enquête a été ouverte.

Vers 19 heures, le policier de 24 ans, travaillant au Service des compagnies centrales de circulation à Paris, rentre chez lui après avoir terminé son service. Il est à pied quand un scooter à forte cylindrée le frôle.
Le pilote, casqué, roule pendant quelques mètres puis fait demi-tour. Il a cette fois une matraque dans la main gauche. Alors que l’engin fonce sur lui, le fonctionnaire se réfugie entre deux voitures en stationnement.
Le pilote poursuit sa route avant, à nouveau, de faire demi-tour et de foncer en direction du policier. C’est alors que ce dernier sort son arme de service. Il braque le pilote qui perd légèrement son équilibre. L’agresseur s’arrête, menace le fonctionnaire, et prend la fuite. […]

*****

Latresne (Gironde) : ACAB

extrait de Sud-Ouest / lundi 9 décembre 2019

[…] Les lettres s’affichent en noir sur une banderole municipale d’annonce de festivités au rond-point marquant le croisement avec le chemin d’Arcins sur la D113 dans le sens Bouliac-Langon. […]

*****

Montpellier : Vendredi 13 (/12) pour les pompiers

Métropolitain / vendredi 13 décembre 2019

Des sapeurs-pompiers du Sdis 34 du centre de secours principal de la Paillade, qui intervenaient ce vendredi soir à bord d’un fourgon pompe-tonne de lutte contre les feux urbains pour une poubelle embrasée, près du terminus de la ligne 1 du tramway, non loin du domaine Bonnier de la Mosson, à Montpellier, ont essuyé des jets de projectiles.
Le fourgon et les pompiers ont été caillassés, rue Peter Benenson, par des inconnus qui, selon les premiers éléments en possession de Métropolitain, auraient tendu un guet-apens. Quand les « soldats du feu » sont arrivés, des pierres ont été lancées sur le véhicule. Les pompiers auraient même été visés.
Fort heureusement, il n’y a aucun blessé, même si un pompier a reçu un pavé. La carrosserie du fourgon a été endommagée. Le Sdis 34 et les pompiers ciblés déposeront plainte contre X, dès ce samedi. […]

*****

Angoulême : Tiens, mais c’est le maton !

La Charente Libre / dimanche 8 décembre 2019

Un surveillant pénitentiaire de la maison d’arrêt d’Angoulême a été violemment agressé samedi matin. Il était 7h30. Il sortait tout juste de son service de nuit et était parti acheter son pain lorsqu’une voiture a percuté le rétroviseur de la sienne. Il est alors sorti pour faire un constat, quand l’un des occupants de la voiture, un ex-détenu, l’a reconnu. Lui et ses amis, une dizaine de personnes réparties dans deux voitures, sont alors sortis des véhicules.
Le surveillant a bien tenté de rejoindre sa voiture mais il a été rattrapé par le groupe et passé à tabac en pleine rue.
Blessé physiquement mais aussi très choqué, l’homme de 39 ans a été pris en charge par les pompiers et transporté au centre hospitalier d’Angoulême. Il en est ressorti dans la matinée avec neuf jours d’incapacité totale de travail.

Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les agresseurs, qui ont pris la fuite.
Les collègues de la victime, qui ont appris la nouvelle au compte-gouttes au cours du week-end, sont également sous le choc. […]

*****

Romans-sur-Isère (Drôme) : Les arroseurs caillassés

Le Dauphiné / samedi 7 décembre 2019

Vendredi 6 décembre, vers 20 h 15, alertés pour un feu de conteneur rue Charles-Péguy, dans le quartier de la Monnaie, à Romans-sur-Isère, les sapeurs-pompiers ont été visés par des projectiles. Alertés pour sécuriser l’intervention des soldats du feu, les policiers romanais ont également été ciblés. Ces caillassages n’ont fait ni dégât, ni blessé.
Entre 21 heures et 21 h 30, deux autres conteneurs ont également été brûlés dans ce secteur de la ville de Romans-sur-Isère. […]

This entry was posted in ACAB, Contre les frontières, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.