Blocages des lycées : pourquoi attendre le 5 décembre ?

Toulouse : Barricades, feu et affrontements avec les keufs

La Dépêche du Midi / lundi 2 décembre 2019

Après les lycées Raymond Naves et Stéphane Hessel, ce sont, ce lundi matin, entre 8h30 et 9h30, près d’une centaine de lycéens qui ont organisé un blocus devant le lycée Bellevue. Si les principales revendications marquent un refus de la réforme du lycée, du baccalauréat 2021, et à la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup, plusieurs incendies volontaires ont endommagé des poubelles.

Une demi-heure après le début du blocus, les forces de l’ordre ont été dépêchées sur place où des échauffourées ont eu lieu avec des lycéens, de même que des courses-poursuites autour du périmètre du lycée toulousain. […]

*****

Montpelleir : Et la rage, elle est floue ?

Le Midi Libre / lundi 2 décembre 2019

L’accès au lycée Mendès-France était bloqué depuis Odysseum en raison d’une intervention de police et des pompiers sur le pont conduisant au Lycée Mendès-France.
Vers 8 h quelques lycéens ont mené une action avec des revendications pour le moins floues. Poubelles et détritus ont été incendiés, bloquant le pont et l’accès à l’établissement. Les policiers sont intervenus. Les forces de l’ordre auraient été caillassées et ont ainsi dispersé les lycéens  au moyen de gaz lacrymogènes. Le pont était encore inaccessible en milieu de matinée.
Selon nos informations, un mineur de 15 ans aurait été interpellé pour jet de projectile.

*****

Nîmes : Les lycéen.ne.s en ébullition

France Bleu / lundi 2 décembre 2019

C’était une véritable ébullition devant le Lycée Albert Camus à Nîmes. Lundi 2 décembre, avant 10 heures, les policiers sont alertés : un container est en feu sur la chaussée, et perturbe la circulation sur la rue de Verdun, qui traverse le quartier Cadereau. Manifestement, plusieurs dizaines de lycéens bloquent leur établissement. Trois jeunes garçons, nés en 2003, ont été interpellés, et placés en garde à vue pour l’incendie de la poubelle. Une quatrième personne (une jeune fille cette fois-ci, née en 2002) est arrêtée après avoir jeté des projectiles sur plusieurs policiers, et proféré des outrages lors de son interpellation.

*****

Tours : L’alarme incendie est toujours une bonne idée, par exemple quand c’est difficile de bloquer…

France Bleu / lundi 2 décembre 2019

Pas mal d’agitation ce lundi matin au lycée Grandmont à Tours. Les élèves ont été évacués, suite au déclenchement de l’alarme incendie. Selon la direction de l’établissement, il s’agissait d’une fausse alerte, sans doute causé par un élève qui a déclenché l’alarme de manière intempestive. Après vérification des locaux, les élèves ont pu retourner en classe au bout de quelques dizaines de minutes

This entry was posted in Brûle ton école and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.