Athènes (Grèce) : Un autre appel pour la manif du 2 novembre

Act for freedom now ! / jeudi 24 octobre 2019

Solidarité avec les squats et les structures auto-organisées – Détruire tous les centres de détention

L’entassement des milliers de personnes dans des centres de détention à l’écart, dans des conditions de vie horribles, comme à Moria (sur île de Lesbos), Skaramanga et Petrou Ralli (à Athènes) et Corinthe (dans le Péloponnèse), représente le sombre destin que les États européens réservent aux opprimé.e.s et aux pauvres.

Cela constitue le prolongement des conflits en Syrie, en Afghanistan, au Yémen, en Libye et dans d’autres endroits du monde où des puissants États capitalistes, avec leurs alliés, mènent des opérations de guerre et des interventions économiques pour piller les ressources naturelles locales, exploiter les sociétés humaines et établir une hégémonie mondiale.

Cela constitue le prolongement de la traite des esclaves, des mines, des fils barbelés, du mur Evros [construit en 2012 par l’État grec face à la ville turque d’Edirne, ce mur, long de 12 km, vise à empecher le passage des migrant.e.s dans le seul endroit où la frontière entre les deux pays n’est pas le fleuve Marots/Evros; NdAtt.], de Frontext et des gardes-frontières.

Cela constitue le prolongement des pogroms, des politiques racistes, des attaques fascistes et du cannibalisme social.

C’est le prolongement des attaques contre les squats et les infrastructures auto-organisées des locaux.les et des migrant.e.s, parce qu’ils constituent une barrière face à la barbarie, à l’isolement, à la ghettoïsation et à la pauvreté imposée par l’État et les patrons.

Les centres de détention ne sont pas une image, ni de l’avenir, ni du passé. C’est la façon dont les États contrôlent tous les êtres humains, opprimés et exploités, qu’ils considèrent comme de trop ou indésirables.

Luttes communes des locaux.les et des migrant.e.s contre la pauvreté, le fascisme, la guerre, l’oppression et l’exploitation.

Manifestation, 2 novembre 2019, 12h00, place Victoria, Athènes

groupe anarchiste Vogliamo tutto e per tutti
vogliamotutto.espivblogs.net

*****

Note d’Attaque : un autre appel pour cette manifestation est paru il y a quelque semaines et l’affiche de l’assemblée ouverte des squats, collectifs, internationaux, migrant.es, réfugié.es et solidaire :

This entry was posted in Contre les frontières, International, Squats and tagged , . Bookmark the permalink.