Lyon : De la peinture pour le consulat de Turquie

Lyon mag / jeudi 17 octobre 2019

[…] « Nous le commando Serê kaniyê du nom de la première ville attaquée par l’armée du fasciste turque d’Erdogan, revendiquons notre première attaque symbolique du consulat de Turquie à Lyon. Nous répondons à l’appel international à soutenir le Rojava par tout les moyens.
Cette attaque se veut en soutien au peuple kurde réclamant son autonomie et son indépendance. Le rouge sur la façade représente le sang que le gouvernement turque à sur les mains. Les états occidentaux tout comme les état-unis sont les complices du massacre qui est entrain de se dérouler au Rojava. »


[…]  Basé dans le 6e arrondissement, rue de Sèze, le bâtiment a été la cible de défenseurs du Kurdistan syrien, attaqué par les troupes militaires de Recep Tayyip Erdogan. Une offensive mondialement dénoncée, et qui a gelé les relations diplomatiques entre la France et la Turquie.
Des inscriptions à la peinture rouge et verte indiquent notamment « Defend Rojava » (Défends le Kurdistan ndlr) ou « Rise up 4 Rojava » (Lève-toi pour le Kurdistan). Une fenêtre du 1er étage a été brisée par le jet d’un pot de peinture, cela impacte une entreprise qui n’a rien à voir avec le consulat situé au dernier étage.
Ce n’est pas la première fois que le consulat turc de Lyon est pris pour cible. En 2015, des tags liant la Turquie à Daesh et évoquant le PKK avaient été retrouvés sur les murs. Mais les commerçants du quartier nous ont indiqué que des jets de peinture et des tags d’une telle ampleur n’avaient jamais été constatés auparavant.
Ce week-end, des centaines de Kurdes et leurs soutiens avaient manifesté dans Lyon. Un défilé marqué par un affrontement avec un automobiliste qui avait brandi un drapeau turc.

This entry was posted in International, Solidarité and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.