Espagne/France : En attendant le G7 de Biarritz

Donostia (Espagne) : Sabotage contre le G7

G7ezinon / mardi 9 juillet 2019

Mardi 21 mai, les boutiques Zara Kids, Décathlon City, Stradivarius, Bershka, Nespresso, Orange, Woman Secret et d’autres magasins du centre de Donostia [nom basque de la ville de San Sébastian, dans le Pays basque sous domination espagnole; NdAtt.] ont été sabotés. On a pris pour cible ces multinationales parce qu’elles symbolisent le système capitaliste hétéropatriarcal représenté par le sommet du G7.
Contre toutes les oppressions, mort au G7 et au monde qui en a besoin !

*****

Bilbao (Espagne) : Attaques contre des supermarchés Carrefour

G7ezinon / mardi 9 juillet 2019

Le 21 mai, nous avons mené 2 attaques contre des supermarchés Carrefour, en périphérie de Bilbao, à l’occasion des semaines d’action directe contre le sommet du G7.

Nous encourageons toute forme de sabotage et d’action directe contre les intérêts français et des autres pays qui participent à ce sommet.

Contre le capitalisme > sabotage et action directe !

ORGANISATION ET LUTTE

*****

Donostia (Espagne) : Action contre le G7

G7ezinon / mardi 9 juillet 2019

Dans la nuit du 22 mai, à la périphérie de Donostia, un Décathlon et un McDonald’s ont été tagués et ont eu leurs portes bloquées. Ces multinationales, qui sont parmi les entreprises les plus grandes de l’État français et yankee, qui participant au G7, et elles représentent leur impérialisme et le colonialisme sur lequel ces États se sont appuyé pendant des siècles. L’exploitation des travailleurs/euses chez Décathlon est bien connue, tout comme l’exploitation des animaux par McDonald’s.

En ces jours, quand les frontières sont de plus en plus surveillées, celles-ci restent fermées pour certains secteurs de la société, tandis que d’autres, surtout les grandes entreprises soutenues par leurs États, les franchissent où et quand elles veulent. Tandis que d’une part ils encouragent et alimentent le tourisme, qui étouffe de plus en plus cette ville, en ouvrant les frontières dans une direction, d’autre part ils utilisent toute la technologie qu’ils possèdent (et qu’ils créent exprès) pour les fermer à certaines personnes.

Non au G7, ni ici, ni ailleurs !
Feu aux frontières !

*****

Arbonne (Pyrénées-Atlantiques) : Sabotage de machines de l’entreprise Colas

G7ezinon / mardi 16 juillet 2019

L’entreprise de construction Colas-Sud-Ouest [filiale du groupe Bouygues, bien connu constructeur de taules et d’autres saloperies; NdAtt.] a rénové l’aéroport de Biarritz pour les participants au G7. Pour dénoncer la collaboration de Colas, responsable de la reconstruction de l’ensemble du centre d’Arbonne, en ces jours de travail, cette nuit du 15 juillet, on a saboté leurs engins.

*****

NdAtt. : à Bayonne, début juin, la Chambre de Commerce et d’Industrie avait été tagué d’un « CCI Kolabo » et ses portes avaient été collées. Une agence immobilière aussi avait été taguée. Ici la revendication (en basque).

This entry was posted in General and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.