Albi : Petite note sur un incendie

Indymedia Nantes / mercredi 12 juin 2019

Dans une bruine nocturne jaunie par la ville,
un bâtiment de verre, des bureaux allumés.
Des individu.es s’introduisent dans l’enceinte grillagée.
Parking.
D’une série de pas flippés s’efforcant d’être lestes,
iels brûlent bon nombre de véhicules ENEDIS.
Des explosions éparses dans des plis de métal,
une retraite à la hâte dans les blés gorgés d’eau.
Flammes à l’ouvrage, intempérie suspendue

*****

Ce qui en disent les journaflics :

400.000 euros de dégâts !

extraits de La Dépêche du Midi / mercredi 12 juin 2019

Dix véhicules stationnés sur le parking d’Enedis à Albi ont été incendiés volontairement dans la nuit de lundi à mardi, vers 4 heures du matin. Il y a eu au moins trois départs d’incendie. 12 pompiers sont intervenus. Ils sont venus à bout des flammes au bout de deux heures. Il n’y a pas eu de blessés. […]

Les dégâts matériels sont estimés par l’entreprise à 400 000 euros. Un camion nacelle est parti en fumée. Cela représente une grande partie des pertes financières. Cet engin a été utilisé le week-end du 8 juin en Gironde dans le cadre de la FIRE (Force d’Intervention Rapide) pour rétablir la fourniture d’électricité aux 340 000 foyers coupés suite au passage de la tempête Miguel.

Ce camion nacelle permet au personnel d’intervenir en hauteur, grâce à un chariot élévateur, en toute sécurité sur des lignes à haute tension. D’autres camions nacelle étaient garés dans des parkings couverts lors de l’incendie. Les autres véhicules détruits par les flammes étaient des utilitaires.
Pour pallier au manque de véhicules, Enedis s’est organisé dès le mardi matin. L’entreprise a fait venir plusieurs véhicules d’intervention depuis les stations de Haute-Garonne, Normandie et Aquitaine. Du gros outillage a été ramené des sites de Castres, Gaillac et Graulhet.

Ces incendies volontaires pourraient être liés à des opérations commandos similaires partout en France. Plusieurs sites d’Enedis ont été visés, le 6 décembre à Foix, en mai 2017 à Grenoble ou encore le 24 octobre 2018 à Limoges. […]

[in italiano][en español][Čeština][in english]

This entry was posted in Antitech and tagged , , . Bookmark the permalink.