Strasbourg : Contre les riches, leurs lois et leurs vitrines

Dernières Nouvelles d’Alsace / mardi 28 mai 2019

« Vitrines assassines », « A quand un arrêté anti-riches ?« , « Contre l’arrêté anti-pauvre »Trois messages rouges bombés au pochoirs ont été découverts sur l’immeuble du commerce de thé et chocolat Lathéral, dans la Grand’Rue, qui appartient à Gwenn Bauer, président des Vitrines, qui est en déplacement professionnel.
Ces tags ont choqué le directeur de l’association des commerçants de Strasbourg, Pierre Bardet : « C’est un scandale, ça dépasse l’entendement ! »

« J’ai découvert avec stupéfaction les tags contre le Président des Vitrines de Strasbourg, liés à son expression en faveur de l’arrêté anti-mendicité agressive [sic ! NdAtt.]. Je témoigne bien entendu de tout mon soutien à Gwenn Bauer. Il est normal qu’il y ait des divergences d’opinion, et chacun a le droit de les exprimer, sous réserve toutefois de rester dans le respect de l’autre. C’est pourquoi je condamne fermement ces méthodes haineuses et anonymes, qui n’ont rien à voir avec le juste débat qui doit animer la cité », explique Roland Ries, maire de Strasbourg
Les Vitrines vont déposer plainte la semaine prochaine », s’insurge le directeur des Vitrines – qui dénonce « les insultes » qui tombent depuis que l’association des commerçants a affiché son soutien à l’arrêté anti-mendicité, signé par le maire Roland Ries.
« C’est une demande que nous avions faite au maire depuis un moment et nous sommes la seule association, avec la CCI, à soutenir cet arrêté, qui est bien spécifié anti-mendicité agressive ! « , précise Pierre Bardet, en colère. Qui ajoute : « Mais ce qui se passe là, c’est grave !  » […]

 

This entry was posted in Bouffe du riche, Les affameurs and tagged , , . Bookmark the permalink.