Sagy (Saône-et-Loire) : Quelle meilleure cible que la maison de dieu ?

Le Journal de Saône-et-Loire / dimanche 28 avril 2019

L’un est brisé en mille morceaux, les autres parsemés de quelques trous. Les dégâts ont été constatés ce samedi : sept vitraux de l’église de Sagy ont été cassés, vraisemblement [sic ! NdAtt.] à l’aide de pierres.

« Les faits ont été commis depuis l’extérieur, l’église était fermée », précise la capitaine Magali Haudegond, adjointe à la compagnie de gendarmerie de Louhans. Seuls les vitraux ont été visés, aucune inscription ni tags n’ont par ailleurs été découverts. Une enquête a été ouverte afin de retrouver les malfaiteurs et de déterminer quand ont eu lieu les faits. « Ça s’est passé entre mercredi et samedi puisque le dernier office a eu lieu mardi », conclut la capitaine.

This entry was posted in Anticlérical and tagged , . Bookmark the permalink.