Nérondes (Cher) : Virée incendiaire au village et… aujourd’hui y a pas école (MAJ du 4/04)

Le Berry Républicain / vendredi 22 mars 2019

Un incendie a eu lieu ce vendredi 22 mars, à Nérondes (Cher), avant six heures du matin, à l’école élémentaire, rue de la Croix Blanche. Un sinistre d’origine volontaire, d’après les premières constatations. Des objets volés ont été retrouvés dans les rues adjacente. Une voiture a par ailleurs été retrouvée calcinée, rue des Ecoles. Une classe a été détruite totalement, et une autre partiellement. Le bureau de la directrice a également été touché par le sinistre. Une voiture a par ailleurs été incendiée dans une rue à proximité. 

Le secteur a été bouclé par les gendarmes. Les parents des 128 élèves ont été avertis à temps. Une dizaine d’enfants a pu être accueillie au centre de loisirs, à deux pas de l’école. Les autres sont restés chez eux. C’est certainement dans ce centre de loisirs que les  élèves pourront être accueillis lundi matin. L’école de Nérondes accueille des enfants de neuf communes. […]

*****

Mise-à-jour du jeudi 4 avril : Deux personnes arrêtées (faut pas trio boire…)

FranceBleu / jeudi 4 avril 2019

L’un des deux jeunes interpellés mercredi après l’incendie de l’école de Nérondes le 22 mars, sera traduit en comparution immédiate ce vendredi après-midi devant le tribunal de Bourges. Le second , mineur, sera convoqué devant un juge pour enfant et doit se soumettre en attendant, à un contrôle judiciaire. La troisième personne qui avait été arrêtée, à été relâchée mercredi soir et mise hors de cause. Les deux auteurs présumés semblent avoir agi par désoeuvrement.

Le plus âgé n’a que 18 ans ; il est originaire de Vierzon et n’a jamais été condamné. Difficile d’établir le rôle de chacun puisqu’ils se rejettent mutuellement la responsabilité. Ce qui est sûr, c’est qu’avec son camarade de 17 ans, originaire de Sancoins, ils avaient beaucoup bu cette nuit là, peut-être fumé. Des jeunes, expliquent le parquet, en manque de cadre et de repères. Les pompiers étaient intervenus vers 2H du matin pour un feu de poubelle dans la cour de l’école. Trois heures plus tard, ils étaient à nouveau appelés pour un incendie dans l’école et sur une voiture garée dans une rue adjacente. Deux classes et le bureau de la directrice ont été gravement endommagés. Des travaux et du mobilier à changer : une facture salée de 250.000 euros. Les vandales avaient disséminé du matériel scolaire aux alentours de l’école : des raquettes, des crayons et même un ballon. La police scientifique avait pu relever certaines traces. L’enquête de voisinage et des caméras de surveillance ont également donné quelques éléments aux gendarmes.

 

 

This entry was posted in Brûle ton école and tagged , . Bookmark the permalink.