Turin (Italie) : Les arrêtés de samedi relâchés (et quelques actions en solidarité) – MAJ 16/02

résumé de Macerie / mercredi 13 février 2019

Les 11 personnes arrêtées lors de la manif de samedi 9 ont été relâchées sous contrôle judiciaire.  Elles devront pointer une fois par jour dans le commissariat le plus proche de leur domicile. Le seul chef d’accusation retenu à leur encontre est « rébellion », pour la résistance au moment de leurs arrestations.

Restent donc en taule les personnes accusées d' »association subversive ». Pour leur écrire :

Au consulat italien de Patras, en Grèce

Rizzo Antonio
Salvato Lorenzo
Ruggeri Silvia
Volpacchio Giada
Blasi Niccolò
De Salvatore Giuseppe

C.C. Lorusso e Cutugno
Via Maria Adelaide Aglietta, 35
10149 – Torino (Italie)

*****

Milan : Une banque perd ses vitres en solidarité

Round Robin / vendredi 15 février 2019

Hier nuit, on a brisé à coups de marteaux le DAB et les vitrines de la banque Intesa-San Paolo de Via Meda. Sur la porte, le tag : « Liberté pour les compagnons arrêtés à Turin ».

On a choisi Intesa-San Paolo parce qu’elle est un des plus importants responsables de la gentrification du quartier Aurora [le quartier de Turin où se trouve l’Asilo; NdAtt.], responsable par conséquent de l’expulsion de l’Asilo et, d’une certaine façon, de l’arrestation des compagnons.

Liberté pour tous, liberté pour toutes.

*****

Thessalonique (Grèce) : Action en solidarité avec les compas de Turin

Round Robin / jeudi 14 février 2019

Samedi 9 février, on a attaqué la Chambre de commerce Italo-Grecque de Thessalonique, en laissant un engin explosif devant son entrée principale; cette action a été cachée par les médias.
Cette attaque est une réponse à la répression exercée par l’État italien, dont le dernier exemple est l’opération d’expulsion de l’Asilo Occupato à Turin.

Au petit matin du jeudi 7 février, ce squat a été expulsé et six personnes ont été arrêtées, inculpées d’association subversive.
Ce squat était ouvert depuis 24 ans et était un repère pour les actions qui ont lieu sans arrêt contre les Centres de Rétention Administrative, contre les expulsions locatives et contre la gentrification du quartier. Ce coup répressif arrive après une escalade de poursuites qui ont frappé les anarchistes de Turin ces dernière années, avec des arrestations, des interdiction ou des obligations de séjour et bien d’autre.

Notre attaque est un geste de solidarité avec les compagnons de Turin, qui continuent à lutter.
C’est aussi un geste de solidarité envers Spyros Christodoulou, qui est en grève de la faim depuis le 14 janvier. Tien bon, Spyros !

Créons des liens de solidarité à travers les frontières qui nous divisent !
Pour un monde sans prison, solidarité avec l’Asilo Occupato !
Liberté pour les six inculpés.
Liberté pour Battisti, mort à l’État !
Liberté pour les prisonniers des opérations Scripta Manent et Panico !
Pour l’anarchie !

*****

Patras (Grèce) : Le consulat redécoré en solidarité

Act for Freedom Now ! / vendredi 15 février 2019

*****

Mise à jour de samedi 16 février – Venise : un DAB attaqué

Round Robin / samedi 16 février 2019

Probablement, le matin du 12 février quelque bourgeois ou touriste s’est trouvé décontenancé et indigné à cause du fait qu’il ne pouvait plus retirer de l’argent à la banque Unicredit de San Pantalon, à Venise. « Terroriste est l’État ! Solidarité avec les arrêté.e.s de Turin ! »
Les forces du M.A.L. ont encore frappé… dans le silence assourdissant des journaux de merde, contre la ville-vitrine, brisons-la ! Liberté pour tout.e.s !

 

This entry was posted in International, Nique la justice and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.