Des mauvais moments pour les bleus (mi-février 2019)

Seine-Maritime : Des surprises pour les flics

76actu / jeudi 14 février 2019

Deux voitures ont pris feu à Bihorel, près de Rouen (Seine-Maritime), dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 février 2019. La même nuit, un autre incendie a été déclenché à Darnétal, devant le commissariat.
La voiture était-elle déjà en feu quand elle a été lancée contre le commissariat de Darnétal, ou a-t-elle été incendiée après ? C’est la question que se posent les enquêteurs. Toujours est-il qu’au milieu de la nuit, une Renault Clio volée mardi 12 février sur les Hauts de Rouen, a été lancée contre le poste de police, indique une source judiciaire. Selon un témoin, trois individus encagoulés ont fui les lieux en direction de la rue Longpaon.
La voiture s’est encastrée « juste à côté de la porte », situe une source judiciaire. L’incendie qui a rongé le véhicule a noirci le mur, mais a aussi gondolé la porte d’entrée blindée du commissariat, qui ne s’ouvre plus. Les locaux sont donc fermés jusqu’à ce qu’une nouvelle porte soit confectionnée.

Les enquêteurs font le lien avec l’incendie de deux véhicules, survenu à 45 minutes d’intervalle, devant les locaux de la police municipale de Bihorel, ancien poste de police nationale. Les véhicules étaient stationnés place Saint-Louis lorsque l’incendie s’est déclenché vers 4 heures du matin. Les sapeurs-pompiers sont intervenus pour éteindre les feux. Ces incendies n’ont fait aucune victime.
Une enquête a été ouverte pour ces deux faits. « On n’a pas l’habitude que les voitures soient incendiées ici », déplore Pascal Houbron, maire de Bihorel. Selon une source judiciaire, des commissariats n’ont pas été délibérément ciblés de cette façon depuis la fin des années 1990, dans l’agglomération rouennaise. Les policiers vont donc redoubler de vigilance lors de leurs patrouilles, qui incluent déjà les postes de police.

*****

Nanterre (Hauts-de-Seine) : Ce qui arrive aux matons quand ils sortent de leurs forteresses

ActuPenit / samedi 9 février 2019

Cet après-midi, une escorte pénitentiaire de Nanterre a été caillassé par une bande d’individus alors qu’elle était en mission d’extraction vers l’hôpital.
Par chance, aucun agent n’a été blessé. Cependant ils ont été très choqué de cette attaque.
Le message est clair, les surveillants pénitentiaires sont des cibles, et plus rien n’arrête ces individus sans foi ni loi. [ça, c’est notre rêve ! NdAtt.]

*****

Fréjus : Pour affronter les flics, même les palmiers partent en feu !

Var Matin / dimanche 11 février 2019

Après les deux incendies successifs du centre social qui ont eu lieu au cours des dernières semaines, c’est un nouvel épisode de tensions qui s’est joué ce dimanche soir, vers 23h30, dans le quartier de la Gabelle, à Fréjus.
La police repère alors des départs d’incendies simultanés à divers endroits du secteur. Poubelles, palmiers où encore scooter : au moins cinq brasiers sont déclenchés. Ces derniers, placés en travers des artères principales, rendent difficile l’accès de la zone aux forces de l’ordre. Une scène de violences survient alors : une vingtaine de personnes affronte une vingtaine d’agents des forces de l’ordre. Les premiers jetant divers projectiles tel des pierres. Les seconds répondant à l’aide de leurs lanceurs de balle de défense (LBD). Se dispersant, ré-incendiant derechef avant de prendre de nouveau la fuite, la police n’a pas pu interpeller de malfaiteurs à la suite de ce jeu du chat et de la souris qui aura duré une heure et demie.
Une caméra de vidéosurveillance stratégique, placée au centre du quartier afin d’enrayer le trafic de stupéfiant, a été la cible des forcenés. Les enquêteurs envisagent la possibilité qu’elle ait été la cible principale de ces multiples dégradations. Si bien que la police nationale invite les résidents agacés par ces incivilités à témoigner anonymement au commissariat.

*****

Rezé : Face aux petits voyou en bleu qui défendent la loi des riches

extraits de France Bleu / mardi 12 février 2019

Incivilités, vandalisme, policiers caillassés. Ces incidents empoisonnent le quotidien des 4.000 habitants du quartier du Château, à Rezé près de Nantes. Mairie et forces de l’ordre essayent de pacifier la zone. Sur la place François Mitterrand, les vestiges d’un acte de vandalisme : trace d’incendie sur le bitume, poteau de caméra de vidéo-protection scié […].
Ici le taux de chômage est de 21%.  Plus d’une personne sur cinq ne travaille pas. 35% de la population vit sous le seuil de pauvreté […]. Le quartier du Château de Rezé a commencé à se vider il y a plusieurs années : de 99 à 2010 sa population a baissé de 10%.
Au Château de Rezé la liste des faits divers récents est conséquente. Lors des émeutes de l’été dernier, la pharmacie de la place François Mitterrand a été incendiée. […].

Depuis 2017 une équipe de médiateurs de proximité sillonne le quartier. Les après-midi, le soir, pendant les vacances scolaires,  ils vont au contact des jeunes. Cela n’empêche pas les guet-apens comme celui organisé le 20 janvier dernier, un dimanche, par une douzaine de personnes encagoulées contre un livreur de pizzas . Un fait divers qui s’ajoute à celui de la veille, quand le bureau de tabac de la rue du Château est victime d’un braquage éclair : en deux ans c’est la troisième fois en pleine journée.
Il y a aussi des plots en béton installés sur la place principale du quartier pour éviter les rodéos. En vain. En voulant interpeller l’un de ces pilotes qui circulait sans casque et à vive allure le 23 janvier dernier les motards de la police ont été caillassés par rien moins qu’une vingtaine d’individus.

*****

Les Mureaux (Yvelines) : Face aux flics, il ne se laisse pas faire

Le Parisien / jeudi 14 février 2019

Un adolescent de 16 ans a été interpellé, mercredi soir, au Mureaux, après avoir foncé sur un policier au guidon d’un scooter. Il est un peu plus de 20 heures, quand les forces de l’ordre interviennent avenue de la République pour déloger un groupe qui squatte les caves d’un immeuble. Lorsque les fonctionnaires arrivent, les ados prennent la fuite. L’un d’eux, encagoulé, monte sur un scooter et refuse d’obéir aux injonctions des forces de l’ordre. Pire : il fonce sur un policier et s’échappe. Finalement rattrapé, il abandonne son engin, qui s’est avéré avoir été volé dans l’après-midi à Meulan, avant de prendre la fuite à pied. Il sera finalement stoppé non sans résister, blessant un policier au visage d’un coup de coude. Ce dernier s’est vu prescrire un arrêt de travail de dix jours.

*****

Pierre-Bénite (Métropole de Lyon) : Jamais trop jeunes pour caillasser les flics

Radio Scoop / lundi 4 février 2019

Un équipage de police a été la cible de jets de pierre et de menaces de mort, le 30 janvier, à Pierre-Bénite, dans la Métropole de Lyon. La scène s’est déroulée mercredi soir, à 20h45, avenue de Haute-Roche, à Pierre-Bénite, dans la banlieue sud de Lyon.
Les policiers, intervenus pour une affaire de moto volée, ont été la cible de jets de pierre, depuis le toit d’un immeuble. La lunette arrière de leur voiture a été brisée, et le pare-brise a été endommagé.
Cinq suspects ont été arrêtés : un Pierre-Bénitain de 17 ans (12 antécédents judicaires), un Pierre-Bénitain de 15 ans, un Oullinois de 14 ans (2 AJ), un mineur SDF de 15 ans (50 antécédents judiciaires) et un Fidésien de 14 ans (2 AJ). Le premier Pierre-Bénitain, reconnu par les policiers, a été interpellé en bas de l’immeuble, et aurait menacé de mort l’un des policiers. Les 4 autres ont été interpellés sur le toit de l’immeuble.
Deux d’entre eux ont nié les faits. Les 3 autres les ont reconnus partiellement. Quatre ont été présentés au parquet vendredi. Poursuivis pour violences volontaires avec arme sur agent de la force publique et dégradations de biens publics, ils ont été laissés libres, mais une information judiciaire est ouverte. Le mineur SDF, très défavorablement connu de la justice, n’a pas pu être incriminé dans cette affaire, les faits étant « insuffisamment caractérisés » selon la police. Mais il a tout de même été écroué, dans le cadre d’une autre procédure.

This entry was posted in ACAB, Anticarcéral, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.