Saint-Etienne : Incendie sur le chantier du futur centre commercial

Mide-à-jour du 5 janvier : ici la revendication de ce beau geste.

Europe 1 / lundi 31 décembre 2018

Des engins de terrassement et des bâtiments provisoires ont été détruits dans la nuit de dimanche à lundi par un incendie criminel sur le chantier d’un centre commercial à Saint-Etienne, dans la Loire. « Les gens qui ont commis ces actes étaient bien organisés et savaient ce qu’ils voulaient faire, puisqu’il y a plusieurs points de départ de feu », a indiqué Christian Imbert, adjoint à la Sécurité de la ville de Saint-Jean-Bonnefonds, une des deux communes, avec Saint-Etienne, sur le territoire desquelles doit être édifié le centre commercial Steel. « C’est effectivement un acte volontaire », a ajouté Christian Imbert.
Deux gros véhicules de chantier (une niveleuse et un compacteur) de la société Forézienne de travaux publics (groupe Eiffage) distants d’une centaine de mètres ont été détruits par des palettes enflammées. Dans une autre partie de ce site de sept hectares, un « espace vie » constitué de 13 mobiles homes empilés sur deux étages, destinés à des personnes qui travaillent sur le chantier, a été totalement détruit.

Une intervention rapide des pompiers stéphanois, qui ont aperçu les incendies depuis l’autoroute A72 alors qu’ils rentraient d’intervention, à 2h30 du matin, a sans doute fait fuir les incendiaires et permis de rapidement circonscrire le sinistre. D’autres gros engins étaient en effet recouverts de palettes et aspergés de liquide inflammable, selon les témoignages recueillis sur place.
Un représentant de l’entreprise de travaux public propriétaire des engins incendiés évalue à plus de 150.000 euros les dégâts. En dépit de ce sinistre, ce chantier – dont la sécurité a été renforcée lundi – pourra redémarrer mercredi, selon un représentant de la maîtrise d’ouvrage. Trois cents ouvriers doivent y travailler en 2019.
L’investissement représenté par ce projet porté par le groupe français Apsys, spécialiste de l’immobilier commercial, s’élève à 200 millions d’euros, dont 50 millions dans l’aménagement des futurs magasins. L’ouverture du centre commercial Steel, à l’architecture très design et qui doit employer 800 personnes, est prévue en mars 2020.

This entry was posted in Bouffe du riche, Les affameurs and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.