Scorzé (Italie) : Libérer des animaux, détruire les cages

Anarhija.info / vendredi 19 octobre 2018

Dans la nuit du 12 septembre, dans le hameau Rio San Martino de la commune de Scorzé (près de Venise), un incendie a détruit un hangar contenant bureau et entrepôt d’un élevage de visons. Les dégâts sont de l’ordre de 300.000 euros, selon le propriétaire, Michele Caccaro. Aucun animal n’est blessé.
C’est la cinquième attaque que cette entreprise subit en quatre ans. Les représentants de la filière de la pelleterie, fiers de leur savoir-faire Made in Italy, ne se gênent pas pour parler de « terrorisme ».


Un fourgon de cette même entreprise avait déjà été incendié dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2017. Les caméras de surveillance avaient filmé deux personnes cagoulées essayer sans succès de briser les vitres du local où sont les cages, avant de déverser du liquide inflammable par une vitre cassée du véhicule. Des milliers de visons y avaient été libérés en février 2016, quand le système d’alarme avait été saboté, des dizaines de métres de grillage abattus et les cages ouvertes. Un tag signé Animal Liberation Front avait également été laissé sur place. Déjà fin août et fin octobre 2014, des centaines de mustélidés, des 700 qui s’y trouvaient emprisonnés, avaient pu sortir (mais une grande partie avait de nouveau été capturée).

Jusqu’à la destruction de la dernière cage !

This entry was posted in International, Liberté animale and tagged , , , , . Bookmark the permalink.