Prison de Fresnes : Même après les arrestations, les incendies de voitures de matons continuent !

Le Parisien / lundi 17 septembre 2018

Au total 4 voitures ont été détruites et 2 endommagées dans la nuit. Plus de 15 véhicules ont été incendiés depuis le mois de juin. Vingt personnes ont dû être évacuées du domaine pénitentiaire de Fresnes dans la nuit de dimanche à lundi. Tous membres du personnel qui se trouvaient dans un bâtiment appartenant au site lorsqu’un incendie de véhicules s’est déclaré à proximité. Le cinquième incendie du genre en quelques mois.
Quand la police est arrivée sur place peu après 2 h 30 du matin plusieurs voitures étaient en feu sur un parking réservé au personnel de la prison entre les miradors 4 et 5. Au total six voitures ont été touchées : quatre incendiées, deux endommagées par propagation. Il n’y a eu aucune victime mais une évacuation d’un bâtiment par précaution donc, les flammes ayant commencé à le noircir.

D’après nos informations, un surveillant qui se trouvait dans l’un des miradors de la prison aurait aperçu un homme vêtu de noir mettre le feu avant de prendre la fuite en courant, vraisemblablement vers la cité Jean-Moulin.

Le nouvel incendie de voitures, le cinquième en quatre mois, intervient alors que quatre hommes dont trois mineurs ont été mis examen jeudi pour des incendies similaires survenus depuis le mois de juin. Ils ont été écroués, conformément aux réquisitions du parquet de Créteil, pour destruction du bien d’autrui par incendie en bande organisée.Ils font partie des six jeunes qui avaient été interpellés le 10 septembre par les policiers du SDPJ 94. Un septième avait été extrait d’un établissement pénitentiaire. Selon nos informations, ces individus feraient tous partie d’une bande de Fresnes, la « West gang » dont les « motivations » restent pour l’heure mystérieuses [sérieux ? NdAtt.].

A ce moment-là, 13 véhicules avaient déjà été incendiés. Près de 20 à ce jour. Une « étape » a été « franchie » pour le bureau local de Force ouvrière, des logements ayant « subi les dommages collatéraux de cette escalade de violence ». Et de réclamer « la présence de CRS sur le domaine et ses alentours ». Si « rien n’est fait », le même syndicat appelle à une mobilisation sur le domaine pénitentiaire mardi à partir de 19 h 30.
Sollicitée à ce sujet, l’administration pénitentiaire n’était pas en mesure de nous répondre lundi soir. Début août, suite à un autre incendie, elle avait évoqué le déploiement progressif d’un « vaste plan de sécurisation du domaine de Fresnes » comprenant notamment « la mise en place de filets anti-projection de 15 m de haut rendant impossible les projections », « l’installation par la mairie avec le soutien de la préfecture de quatre caméras à proximité du domaine pénitentiaire avec renvoi sur poste de sécurité de l’établissement », « la création d’une équipe locale d’appui et de contrôle dotée d’un véhicule pour circuler sur le domaine ».

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , , . Bookmark the permalink.