Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) : Le LIDL flambant neuf s’embrase

FranceBleu / jeudi 15 mars 2018

Un supermarché totalement détruit par les flammes dans la nuit de mercredi à jeudi, à Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis. Il s’agirait d’un incendie volontaire, selon les premiers éléments de l’enquête. Vers 23 heures, un individu aurait volé une camionnette situé sur le parking du supermarché Lidl de la ville, avant de « foncer volontairement dans la façade du commerce à plusieurs reprises« , indique une source proche de l’enquête. Cette personne a ensuite pris la fuite, avec un complice, sur un scooter.
L’incendie s’est ensuite déclaré dans le magasin, qui a été totalement détruit. Selon les premiers éléments, la camionnette pourrait avoir été chargée d’essence et aurait provoqué l’embrasement de la structure du bâtiment. La cinquantaine de pompiers présents sur place a mis « plus de deux heures » à venir à bout des flammes.

« Les pompiers, eux-mêmes, sont surpris de la vitesse à laquelle le feu s’est propagé » indique William Godart, directeur régional de Lidl, en Île-de-France, présent sur place ce jeudi après-midi. « On peut supposer qu’il y avait des matières inflammables amenées par l’auteur des faits mais on n’en sait pas plus » ajoute-t-il : « fort heureusement, on n’avait aucun employé sur place« . L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.
Ce jeudi après-midi, sur place, un engin de chantier procédait à la démolition de ce qu’il reste du bâtiment, sous les yeux des résidents du quartier et de quelques employés. Des pompiers étaient encore présents sur place pour vérifier ensuite qu’aucun foyer du feu ne puisse repartir.
Ce magasin, le seul de cette surface dans la commune, avait été totalement refait à neuf et inauguré il y a moins d’un an, en avril 2017, selon la mairie de Pierrefitte-sur-Seine. Le cabinet du maire se dit « scandalisé » et dénonce un acte qui « pénalise encore la population du secteur« .
« Que ce soit moi ou les employés, on est tous très attristés, c’est un magasin qui nous tient à coeur, il a ouvert le 19 avril de l’année dernière, il n’avait même pas un an » commente William Godart, qui se dit « dégoûté » par la situation.

This entry was posted in Les affameurs and tagged , , . Bookmark the permalink.