Eybens (Isère) : Le supermarché part en fumée (MAJ 20/12/2019)

Le Dauphiné Libéré / dimanche 28 janvier 2018

Les sapeurs-pompiers de l’Isère sont en train d’intervenir à Eybens pour venir à bout de l’incendie qui s’est déclaré en tout début de soirée dans le magasin Lidl. Les dégâts sont considérables.
L’intervention des sapeurs-pompiers s’est terminée vers 23h30. Le magasin a été laissé à la surveillance d’une société de gardiennage pour s’assurer qu’il ne serait pas cambriolé.
Une enquête a été ouverte par la gendarmerie dont les techniciens en investigation criminelle sont intervenus hier soir pour procéder aux premières constatations. La piste de l’incendie volontaire est fortement privilégiée.

*****

Mise à jour de vendredi 20 décembre 2019 : deux ados interpellés

Le Dauphiné Libéré / jeudi 18 décembre 2019

L’incendie avait littéralement embrasé le supermarché Lidl, situé rue Cure-Bourse à Eybens et qui s’étendait sur une surface de 800 mètres carrés.
C’était le soir du 28 janvier 2018, peu après 20 heures.
Une cinquantaine de sapeurs-pompiers avaient été mobilisés pour lutter contre les flammes et venir à bout de cet incendie qui s’était déclaré sur des chariots rangés devant l’entrée et dont il avait rapidement été établi qu’il était d’origine volontaire.
Les douze employés du site avaient dû être répartis dans d’autres supermarchés de l’enseigne pour ne pas se retrouver au chômage technique et le préjudice total, entre les dégâts matériels et la destruction de la marchandise, avait été estimé à près de 2 millions d’euros (1 800 000 pour être précis).

Il aura donc fallu presque deux ans aux gendarmes de la brigade d’Eybens et à leurs collègues de la brigade des recherches de Grenoble pour élucider cette affaire mais leurs investigations ont finalement abouti à l’identification de deux suspects.
Deux garçons qui, au moment des faits, n’avaient que 12 et 13 ans.
Interpellés mercredi et placés en garde à vue, les deux adolescents aujourd’hui âgés de 14 et 15 ans ont reconnu les faits et devront s’en expliquer plus en détail dans le bureau du juge des enfants devant lequel ils sont convoqués en début d’année 2020, en vue de leur mise en examen.

This entry was posted in Les affameurs / les empoisonneurs and tagged , , . Bookmark the permalink.