Paris : Compte rendu du rassemblement solidaire du 18 septembre

Indymedia Nantes / mercredi 20 septembre 2017

Lundi 18 septembre, à 19 heures, ce sont plus de cent personnes qui se sont retrouvées à place des fêtes pour affirmer leur solidarité avec l’incendie de la voiture de flics quai de Valmy durant le mouvement contre la loi travail.

Un collage « la police et la justice défendent les riches », « solidarité avec les inculpé-e-s de l’incendie de la keufmobile, liberté pour tou-te-s » de nombreuses banderoles « Dans la révolte et face à la répression solidarité dans la rue », « de Paris à Hambourg solidarité avec les prisonnier-e-s liberté pour tou-te-s » , »ni juge ni flic, zbeul partout », « Menu de la semaine : purée d’avocat, alliance de poulet braisée aux matons aux petits oignions, juge caramélisé à la crème de proc fouetté » ont rapidement orné la place.

Des interventions à propos de l’affaire, contre les médias ainsi que les lectures de la lettre de l’une des inculpée et d’un prisonnier de Hambourg ont été énoncé au micro, tandis que la flicaille, présente mais lointaine, ne s’est pas montrée de la soirée.

Deux inculpé-e-s sont toujours en taule, le procès est une occasion supplémentaire d’exprimer notre rage contre ce monde qui exploite, enferme et humilie.

Liberté pour tout-e-s

This entry was posted in Affaire de la voiture de flics au barbec' and tagged , . Bookmark the permalink.