Homécourt (Meurthe-et-Moselle) : Les bagnoles du Département…

extrait du Républicain Lorrain / mardi 27 novembre 2016

Véhicules incendiés, rayés, voire désossés ! Le Conseil départemental en a marre de subir ces détériorations à répétition perpétrées à Homécourt, qui pénalisent avant tout les personnes ayant besoin d’aide.

[…] Manuela Ribeiro, conseillère départementale, évoque les soucis rencontrés par ses services basés à la Maison du Département à Homécourt. Des soucis récurrents depuis dix-huit mois. À chaque fois, des actes malveillants sur les véhicules siglés du Département. « L’élément le plus marquant : six voitures détruites par le feu il y a dix-huit mois. Le fait qu’elles soient stationnées les unes à côté des autres a permis au sinistre de se propager rapidement. Des véhicules perdus qui, aujourd’hui, ne sont pas remplacés », stipule Mylène Gauche, directrice des services. Après ce sinistre, ont suivi trois autres épisodes de vandalisme : des voitures rayées, des rétroviseurs arrachés…

Le dernier acte aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Une employée du Conseil départemental monte dans une voiture de service et prend l’autoroute enveloppée dans un épais brouillard. C’est alors qu’elle se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond. Elle a la curieuse sensation que sa Citroën perd des pièces sur la route au fil du trajet. La voiture devient difficile à conduire, elle se range sur la bande d’arrêt d’urgence et constate les dégâts. En fait, sa C3 n’a plus de pare-chocs. Des pièces métalliques pendent à l’avant. La raison ? Dans la nuit, un ou des individus malintentionnés ont arraché le pare-chocs de la citadine. Voulaient-ils juste la plaque d’immatriculation ? Ou récupérer des pièces ? Toujours est-il qu’il est demandé aux agents de bien vérifier l’état de leur véhicule avant de partir. […]

This entry was posted in Antiélectoral, Antitech and tagged , . Bookmark the permalink.