Des mauvais moments pour les bleus – et les pompiers (fin novembre 2016)

Vénissieux (Rhône) : Les flics, toujours une bonne cible

Lyon Capitale / jeudi 17 novembre 2016

Alors que les policiers avait été appelés sur un différend familial ce mercredi sur le boulevard Lénine, un groupe d’individus a jeté des projectiles sur leur voiture. L’un d’entre eux a été interpellé.
Il est à peine 19 heures ce mercredi lorsqu’un groupe d’individus prend à partie les policiers qui interviennent pour un différend familial sur le boulevard Lénine à Vénissieux. La voiture de police sera la cible de jets de projectiles et sera surtout dégradée au niveau du toit. La brigade de sûreté urbaine sera renforcée par une brigade spéciale de terrain qui procédera à l’interpellation d’un des individus, mineur, pour « violences volontaires sur agents de la force publique avec arme par destination et en réunion ». Une enquête a été ouverte.

*****

Créteil (Val-de-Marne) : Vengeance sur les bras armés de la justice

Le Parisien / vendredi 25 novembre 2016

Trois policiers ont été emmenés au centre hospitalier intercommunal de Créteil (CHIC) jeudi en fin d’après-midi. Tous les trois ont été blessés alors qu’ils se trouvaient dans une salle d’audience au moment où le tribunal décidait de renvoyer une affaire de vol à l’étalage. Le prévenu, furieux d’avoir été placé sous mandat de dépôt en attendant d’être jugé, s’est alors emporté, insultant le juge et le procureur. Plusieurs policiers ont alors tenté de le maîtriser. Il a blessé l’un d’eux à l’arcade sourcilière, et craché au visage des deux autres. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Créteil pour violences volontaires à l’encontre des fonctionnaires.

*****

Lyon : Il y a toujours une bonne raison !

Lyon Capitale / mercredi 23 novembre 2016

Un Vénissian de 26 ans a été interpellé ce lundi à 19h25 à la station de métro « Bellecour » dans le 2e arrondissement de Lyon. Alors qu’il croisait des policiers, le jeune homme a attaqué l’un d’entre eux sans raison apparente. Il a alors été arrêté par les forces de l’ordre tout en essayant de se rebeller. L’ITT est encore à déterminer pour le policier qui s’est fait attaquer. En garde à vue, le mis en cause a nié les faits. Il va être présenté au parquet ce mercredi pour « violences volontaires sur agent de la force publique et rébellion ».

*****

Les pompiers « répresentent l’État » et donc se font attaquer un peu partout

Amiens :

Le Courrier Picard / mardi 22 novembre 2016

Six sapeurs-pompiers de la caserne de Poulainville (Amiens Métropole) sont tombés dans un guet-apens lundi, peu après 21 heures, dans la rue Emile-Lesot, (entre le quartier Nord et Saint-Maurice). Alors qu’ils intervenaient pour un feu de palettes au pied d’un immeuble, leur véhicule a été caillassé à de multiples reprises. Des bouteilles en verre ainsi que de grosses pierres ont été jetées sur leur camion par au moins trois hommes encagoulés. Engagés en marche arrière, les hommes du feu ont réussi à se sauver assez rapidement. Malgré tout, le pare-brise du véhicule ainsi que les côtés ont été particulièrement endommagés. Une plainte a d’ores et déjà été déposée par les pompiers. «  Nous condamnons évidemment ces agissements. Car même si, de par notre uniforme nous représentons l’État, nous sommes surtout là pour porter secours aux gens  », rappelle Thomas Deloison, président du Syndicat autonome des pompiers de la Somme.

Béziers (Hérault) :

lengadoc.info / mercredi 6 novembre 2016

Un sapeur-pompier volontaire de 34 ans du centre de secours principal de Béziers qui intervenait avec un équipage de garde sur un feu de scooter mardi soir, dans la cité sensible de la Devèze, à Béziers a été blessé au visage par le jet volontaire d’un pavé sur un fourgon pompe-tonne. Il se trouvait au volant du fourgon de lutte contre les feux urbains, quand un pavé a fait « exploser » le pare-brise. Des jeunes encapuchonnés de la cité ont caillassé le véhicule.
Le pompier a été atteint aux yeux par des éclats de verre et transporté par ses collègues aux urgences de l’hôpital de la ville, où il sera examiné ce mercredi matin par un ophtalmologiste. Il n’est pas exclu que des jeunes de la cité aient volontairement incendié le scooter dans un square pour tendre un guet-apens aux pompiers, qui sont régulièrement caillassés, ainsi que des patrouilles de police de la Sécurité publique, quand ils interviennent à la Devèze. Le véhicule d’intervention est inutilisable jusqu’au remplacement du pare-brise. […]

Blainville-sur-Orne (Calvados)

extrait de Normandie-Actu / dimanche 18 novembre 2016

Guet apens, dans le Calvados. Dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 novembre 2016, des sapeurs-pompiers ont essuyé des jets de projectiles à Blainville-sur-Orne, dans l’agglomération de Caen.
Les sapeurs-pompiers avaient été sollicités par un appel émanant d’une cabine téléphonique, pour intervenir sur un feu de véhicule, sur le parking d’un gymnase. Mais à leur arrivée sur les lieux, aucune trace de voiture incendiée. En revanche, le camion des sapeurs-pompiers a été la cible d’au moins un jet de projectiles provenant d’un square proche. Repassant une seconde fois, pour s’assurer de l’absence d’incendie, les sapeurs-pompiers ont été une nouvelle fois victimes de jets de projectiles.
L’incident n’a pas fait pas de blessé, seul le véhicule des sapeurs-pompiers ayant été touché. Appelée sur les lieux, la gendarmerie est parvenue à interpeller un suspect. Une plainte a été déposée par les sapeurs-pompiers à la gendarmerie de Ouistreham. L’enquête devra déterminer si l’homme interpellé est l’auteur du coup de fil qui a alerté les pompiers, et s’il a pris part aux jets de projectiles et s’il avait des complices.
Dans un communiqué, le président du Département du Calvados, et président du conseil d’administration du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS), s’insurge contre cette agression :
En moins de deux semaines, les sapeurs-pompiers du Calvados ont été victimes d’agressions inacceptables. La première concernait deux soldats du feu de l’agglomération caennaise agressés par la victime qu’ils venaient secourir, dimanche 6 novembre. La seconde s’est déroulée ce mercredi à Blainville-sur-Orne. […]

Roubaix :

extrait de La Voix du Nord / jeudi 1er décembre 2016

Il est 21 h 30 mercredi lorsque plusieurs conteneurs à ordures sont incendiés rue de l’Alma. Les pompiers sont avisés. Un fourgon pompe-tonne se rend sur place pour circonscrire le sinistre. Mais rapidement, les soldats du feu essuient des jets de projectiles alors qu’ils procèdent à l’extinction du feu. Un pompier reçoit notamment une pierre dans la jambe. Heureusement, le soldat du feu n’est pas blessé. La police est aussitôt appelée en renfort pour sécuriser les lieux. Aucun dégât n’est à déplorer sur les véhicules. Mais l’hypothèse d’un guet-apens est dans tous les esprits. […]

 

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus, Nique la justice and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.