Essert (Territoire-de-Belfort) : Optymo à bout (de flammes)

Est Républicain / Lundi 27 juin 2016

EssertEncore2À 2 h 40, dans la nuit de dimanche à lundi, un véhicule Optymo a été volontairement incendié sur le parking situé derrière le restaurant « La Paillote comtoise », en bordure de la rue De-Gaulle, à Essert. La Renault Mégane break a été entièrement détruite par les flammes, malgré l’intervention des pompiers de Châtenois-les-Forges. Lundi matin, le véhicule, hors d’usage, a été enlevé par la dépanneuse. Il ne sera pas remplacé, du moins dans l’immédiat. Le service communication d’Optymo précise que « nous n’avons pas de véhicule à disposition pour remettre une voiture en libre-service. »

Le vandalisme engage également peu à remplacer les véhicules dégradés. D’autant que la commune d’Essert semble prise pour cible actuellement. Il y a trois semaines, le 7 juin, le Peugeot Bipper, basé devant la mairie, a été détruit par un incendie. La 207, qui se trouvait à côté, a été endommagée. « Elle est en réparation actuellement, mais les élus prendront la décision de la remettre en service ou pas. » Le SMTC (Syndicat mixte des transports en commun) précise que « le Bipper et la Mégane étaient assez utilisés sur Essert ». Les véhicules avaient été mis en place fin 2013.

« Nous avons conscience que les clients sont pénalisés par ces actes de vandalisme gratuits », ajoute le SMTC, qui reste néanmoins impuissant face à cette délinquance. « Nous réfléchissons toutefois à une solution pour s’en protéger. » Dans les deux cas, à Essert, les véhicules étaient stationnés à proximité des immeubles d’habitation.

Une nouvelle plainte sera déposée au commissariat de Belfort.

EssertEncore1

This entry was posted in Antitech, Gentrification toi-même ! and tagged , , . Bookmark the permalink.