Ni loi, ni travail – Marseille : Saccage d’un local fasciste (et un taff inachevé au PS) lors d’une manif nocturne

La provence / dimanche 17 avril 2016

16avrilafpascontent3-db8dbSelon nos informations, le local d’Action Française, au 14 rue de Navarin (6e) de Marseille, ont été ciblés par un groupe d’individus, vers 1 heure du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Les deux portes d’entrée ont été fracturées et l’intérieur largement dégradé. Le groupe se serait ensuite dirigé vers le cours julien.

*****

Marseille Infos Autonomes / samedi 16 avril 2016

MArseille 16 4 2016 Action françaiseAprès pas mal d’heures assis à la nuit debout (?!), quelques personnes prennent la parole pour appeler à un départ en manif sauvage. Une bonne partie de l’assemblée se lève pour un petit tour en ville…

Deux cent personnes descendent la rue Estelle vers 23h30 aux cris de « grève, blocage, manifs sauvages », « Marseille, debout, soulève-toi », « loi, travail, retrait des deux ». La manif se dirige vers le local du PS, qui a été recouvert de petits mots, et dont les vitres sont très très blindées. Pas de pause trop longue, départ vers le petit local bien planqué du front national, pas loin de la place Castellane. Rideaux baissés, et quelques passants autour qui encouragent la manif, voire la rejoignent pour un petit bout de chemin.

On repart direction la plaine, cette fois-ci vers la rue Navarin. Et cette fois-ci, les fachos de l’action française n’ont pas de CRS pour protéger leur local. Dont les vitres ne sont pas blindées, et dont la porte est rapidement détruite, au cri de « Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos » et avec le sourire des habitants du quartier qui voient tout ça se dérouler.

Toujours en criant des slogans sur la loi El-Khomry, le travail, contre la police, la manif rejoint rapidement la plaine, puis le cours Julien, ou la nuit debout suit son cours.

Quelques discussions glanées de ci et de là : c’est quand la prochaine ?

 

[in english]

*****

Sur la page facebook de Jeunes 13 énervés indépendants, cet autre témoignage :

Hier soir la nuit debout a -enfin !- évolué en manifestation sauvage : un cortège joyeux et deter d’environ 200 personnes est parti du cours julien vers 23h30 en se dirigeant vers le local du ps -d’ailleurs toujours recouvert des tags et des oeufs d’il y a deux semaines. Alors que la vitre de la porte allait céder, des alertes reçues par messages nous font nous diriger vers la rue d’italie, où les fafs de l’action française auraient été aperçus, rodant autour d’une soirée de soutien aux antifas marseillais. Sur place, on apprend que c’était une fausse alerte, mais plausible au vu des évènements de la journée. En effet les fascistes de l’af avaient convergé en « masse » (50 personnes maximum) depuis toute la france pour contrer une bouffe de quartier contre l’extrème droite qui devait se tenir devant leur local, au 14 rue navarin. La rue ayant été bouclée par 9 camions de crs, la bouffe s’était finalement tenue devant l’église de notre dame du mont.
Cette nuit, on se rappelle que, la police étant partie, la rue est maintenant accessible : sous les applaudissement et les encouragements des habitant-e-s du quartier, les portes du local on été défoncées et l’intérieur dégradé. Sur ce, la manif est remontée en direction du cours ju et s’est dispersée […].
Mis à part quelques bakeux et rg, aucun crs n’était à déplorer, autorisant une ambiance au sein du cortège plus détendue que ces derniers jours. Vivement la prochaine !

This entry was posted in Antifa, Contre le travail and tagged , , , . Bookmark the permalink.