Paris : ça sent le brûlé

Indymedia Nantes / jeudi 28 mai 2015

Au petit matin du 27 mai ça sentait le brûlé du côté de Télégraphe. Une camionnette de J.C-Decaux est partie en fumée. Ils s’enrichissent avec l’embourgeoisement des villes et l’exploitation des taulards.

Solidarité aux compagnons emprisonnés lors de l’opération Pinata en Espagne. Solidarité avec Monica et Francisco.

[en italien][en espagnol][en anglais][auf Deutsch]

This entry was posted in Anticarcéral, Gentrification toi-même !, Solidarité and tagged , , , , . Bookmark the permalink.