Paris : 160 nouvelles caméras d’ici début 2016

Le Parisien / dimanche 5 avril 2015

Le chiffre a fait l’objet de longues discussions entre la Ville, la préfecture de police (PP) et la place Beauvau. Paris va finalement se doter de 160 caméras de vidéosurveillance supplémentaires d’ici le début de l’année prochaine. La préfecture de police a obtenu un financement à hauteur de 50 % par le ministère de l’Intérieur. L’autre moitié sera supportée par la mairie.

Une caméra de vidéosurveillance ne vaut « que » 1 500 € environ « mais l’installation peut coûter très cher », souligne un spécialiste : environ 30 000 à 40 000 € par appareil. La PP a demandé qu’une partie des nouveaux appareils soient installés sur des mats déjà existants, ce qui devrait permettre d’alléger la facture. Jusqu’ici, elle disposait de 1 500 caméras de voie publique pour surveiller monuments officiels, points stratégiques et dits « sensibles », grands carrefours, périphérique… Chiffre auquel s’ajoutaient les caméras de la RATP. La PP a également prévu une interconnexion avec les « systèmes exploités par les gestionnaires d’espaces sensibles ouverts au public, notamment les grandes surfaces commerciales». Au lendemain des attentats terroristes, Bernard Boucault, le préfet de police de Paris, avait insisté sur la nécessité d’une meilleure couverture de la capitale et demandé au Conseil de Paris, et notamment aux écologistes, de « sortir des postures de principe », tout en insistant sur le « respect des libertés publiques ».

 

This entry was posted in Anti-caméras, Les outils de l'ennemi and tagged , , . Bookmark the permalink.