Béziers… S’éveille !

metronews / mercredi 25 février 2015

 http://graphism.fr/wp-content/uploads/2015/02/af4.jpgUne vingtaine de panneaux publicitaires ont été dégradés à Béziers (Hérault). Ces actes seraient liés à la campagne de communication du maire, Robert Ménard, sur l’armement de la police municipale.Visiblement, la campagne publicitaire a du mal à passer à Béziers. Près d’une vingtaine panneaux dédiés à des affiches municipales ont été vandalisés, et d’autres taguées, rapporte le Midi Libre ce mercredi. D’après le journal régional, ces dégradations sont liées avec la campagne de communication du maire Robert Ménard sur l’armement des policiers municipaux. Depuis le 1er février dernier en effet, la police municipale est armée dans cette commune de l’Hérault. Et le maire Robert Ménard, élu avec le soutien du FN, a lancé dans la foulée une grande campagne de communication pour faire connaître sa décision : des centaines d’affiches ont ainsi été placardées en ville. Dans un style plutôt percutant : les images montrent un gros plan sur un pistolet, un 7.65 automatique, un écusson français sur la crosse, et un slogan : « Désormais la police municipale à un nouvel ami ».http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/files/2015/02/561052.jpg

Coup de colère à Béziers contre les "sucettes" publicitaires

This entry was posted in ACAB, Antiélectoral and tagged , . Bookmark the permalink.