Besançon : quand l’État nous observe…

Le Chat Noir Émeutier / mardi 30 septembre 2014

Besac fin sept14 poteauparterreQuadruple attaque contre la surveillance aux ‘408’ (fin septembre 2014). Depuis les installations de caméras de surveillance par la municipalité PS décidées en février 2013 (dont leur nombre n’a cessé de grimper depuis avec la rénovation urbaine et l’arrivée du tramway), il n’est pas rare que des attaques visent les yeux de l’Etat dans le quartier des ‘408’ (mi-juin 2014). A Planoise aussi, les habitants ne se laissent pas surveiller et s’attèlent à détruire ces outils de contrôle: voir ici et . Tous ces multiples moyens utilisés sont autant de pistes à explorer pour propager ces saines pulsions destructrices…

Besançon : acharnement sur les caméras des 408

Incendiées, sciées, dégradées : les caméras de la ville installées dans le quartier des 408, à Besançon, font l’objet d’un rare acharnement. Dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 septembre 2014, des individus mal intentionnés ont essayé, en vain, de scier le poteau métallique d’une caméra de vidéosurveillance installée dans le quartier des 408. Mécontents de leur échec, la nuit suivante, ils ont attaqué le poteau à la disqueuse, entaillant le support de la caméra et les fils électriques qu’il contient aux trois quarts. Finalement, à 20h15 la nuit dernière, du lundi 29 au mardi 30 septembre, les délinquants ont incendié le poteau. Lorsque les pompiers et une patrouille de policiers sont arrivés sur place, ils ont été la cible de jets de projectiles. Aucun n’a été blessé, mais l’intervention de la Brigade anti-criminalité (BAC) a été nécessaire pour calmer les esprits. Et à une heure plus avancée de la nuit, certains individus ont…. entièrement scié le poteau de la caméra à l’aide d’une disqueuse, le faisant tomber à terre.

Leur presse locale – Macommune.info, 30/09/2014 à 18h59

This entry was posted in ACAB, Anti-caméras and tagged . Bookmark the permalink.