Brives-Charensac (Haute-Loire) : sus à la mairie, à l’anesthésie sportive et aux patrons !

mon43.fr / samedi 27 septembre 2014

brives-charensacQuatrième incendie criminel à Brives-Charensac : la série noire continue. Pas de répit à Brives-Charensac où, 24 heures après l’incendie qui a touché les locaux d’une entreprise, un nouveau sinistre a été constaté samedi 27 septembre au petit matin. Cette fois, c’est la médiathèque qui a été ciblée. C’est un cauchemar qui ne veut pas prendre fin du côté de Brives-Charensac. Samedi 27 septembre vers 5 heures du matin, un nouvel incendie a fait d’importants dégâts, cette fois dans la médiathèque brivoise. Après la buvette du stade, le club-house du club de tennis et les locaux d’une entreprise située route de Coubon, c’est un nouvel équipement public qui vient de faire les frais d’actes de malveillance.

Car l’origine criminelle de ce sinistre ne fait pas de doute. L’heure à laquelle se sont déroulés les faits n’est pas sans rappeler le moment choisi pour déclencher les précédents incendies. Samedi matin, le ou les auteurs des faits ont forcé la porte d’entrée et brisé la vitre principale. Les flammes ont ensuite été allumées depuis la cave avant que les fumées ne se propagent, noircissant les murs de tous les étages. Seule bonne nouvelle dans ce 4e chapitre de la mauvaise série, il n’y a pas de blessé à déplorer. Mais sur les bords de Loire, on ne comprend pas le pourquoi de cette obstination. « Je ne sais pas s’ils ont conscience de leurs actes », déplorait le maire Gilles Delabre. Et de poursuivre : « Ça représente des dizaines de milliers d’euros de dégâts. Peut-être même des centaines. Rendez-vous compte, tous les murs sont noircis ». La médiathèque pourrait ne rouvrir ses portes qu’en milieu de semaine prochaine, mettant aussi dans la difficulté les personnes qui y sont employées. « Tant qu’ils ne les arrêteront pas, ça va continuer », craint Gilles Delabre qui prévoit de « sécuriser nos bâtiments très rapidement. On est dans l’urgence ».

This entry was posted in Antiélectoral, Gentrification toi-même ! and tagged , . Bookmark the permalink.