Chili : Des nouvelles des compas anarchistes Mónica Caballero et Francisco Solar

Publicacion Refractario / lundi 22 février 2021

Le 4 février 2021, il y a eu une audience, suite à la fin de la période d’enquête de 6 mois décrétée lors de l’arrestation des compas Mónica et Francisco, en juillet 2020. Il/elle sont accusé.e.s de l’envoi de colis explosifs au 54e commissariat et de l’ancien ministre de l’Intérieur Rodrigo Hinzpetter, ainsi que de la double attaque explosive contre la société immobilière Tanica, à Vitacura.

Au cours de l’audience, le Procureur a souligné qu’il y avait encore quelques étapes de l’enquête en cours, et a demandé 6 mois de plus pour les investigations. La défense s’y est opposée, mais au final la 11ème chambre du Tribunal des libertés a accepté la demande du proc’ : l’enquête reste ouverte pendant 6 autres mois.

Lors de la même audience, il y a eu le réexamen de la détention préventive de Francisco ; finalement elle été maintenue et, après quelques jours, la Cour d’appel l’a ratifiée.

Le 10 février a eu lieu l’audience de réexamen de la détention préventive de la compagnonne Mónica ; elle aussi a été maintenue.

Les deux audiences se sont déroulées en visioconférence et ont été suivies par des compas, ainsi que par un grand nombre de parties civiles, qui ont rempli l’écran.

Nous rappelons que Mónica est incarcérée dans la Módulo de Connotación Pública de la prison de San Miguel et Francisco dans la Unidad de Máxima Seguridad de la Cárcel de Alta Seguridad.

Renforçons les différentes initiatives et l’agitation en solidarité avec nos compas !
Complicité et solidarité avec Mónica et Francisco, sédition contre l’État policier !

 

Pour leur écrire :

Francisco Solar Domínguez
Unidad especial de alta seguridad – Sección de Máxima Seguridad
Avenida Pedro Montt 1902
Santiago Centro, Región Metrópolitana (Chili)

Mónica Caballero Sepúlveda
Centro de prisión preventiva de mujeres de San Miguel
San Francisco 4756
San Miguel, Región Metrópolitana (Chili)

This entry was posted in International, Nique la justice and tagged , . Bookmark the permalink.