Nouvelle-Calédonie : Le feu brûle encore

Yaté : Nouvelle attaque incendiaire contre la mine

France Info / lundi 21 décembre 2020

Tout juste une semaine après l’incendie de lundi dernier et au lendemain de la levée du Plan particulier d’intervention (PBI), Vale NC confirme qu’un autre incendie est survenu sur la mine de Goro cet après-midi.


D’après Vale NC, sur les coups de 13h30 aujourd’hui, dix individus se sont introduits sur la mine de Goro au niveau de la fosse minière. Ils auraient incendié entre deux et trois petits engins miniers, dont un concasseur, des pneus et des tuyaux. Dans un communiqué, Vale NC détaille que ce groupe d’individus a «caillassé des personnes d’une société sous-traitante qui procédaient à la sécurisation de leurs engins, et ont déclenché plusieurs incendies dans la fosse minière, sur des engins, des tuyaux et des pneus.»

La gendarmerie, les équipes d’intervention et les pompiers sont intervenus très rapidement. Le feu est maîtrisé. « La situation est, actuellement et une nouvelle fois, sous contrôle.» Lundi dernier, un incendie avait déjà ravagé les installations du centre industriel. Un acte de vandalisme qui avait ravagé une dizaine d’engins, un stock de pneus, une partie du bâtiment administratif ainsi qu’un côté des ateliers de maintenance et du magasin d’outillage.

Toujours dans ce communiqué, Vale annonce qu’une plainte va être déposée. « Toutes les attaques et destructions que nous subissons sont le fait de groupes très organisés, faisant visiblement partie des groupes de personnes qui bloquent actuellement le site de Goro. Ces actes criminels organisés représentent à l’heure actuelle le premier risque de dégradation, de pollution et de blessures.»

Thierry Santa [le gouverneur de la Nouvelle-Calédonie ; NdAtt.] s’était rendu sur le site de l’usine du Sud hier, afin de se rendre compte de la situation et de décider si oui ou non la cellule de crise, le plan particulier d’intervention (PPI) pouvait être levé.

*****

Kouaoua : Les bagnoles de la mine prises pour cible

Les Nouvelles Calédoniennes / dimanche 20 décembre 2020

Le centre minier de la côte Est a connu une intrusion et des dégradations dans la nuit de samedi à dimanche indiquent la gendarmerie et le métallurgiste. Sept véhicules ont été « dégradés », trois autres ont été « incendiés » et quatre ont été « volés », précise ce dimanche matin la direction de la SLN, qui fait également état de la « destruction d’une partie des installations de sécurisation ». La gendarmerie a ouvert une enquête.
Il y a une dizaine de jours, la serpentine avait été incendiée une nouvelle fois. Le convoyeur de minerai avait brûlé sur près de 1,5 kilomètre de long.

This entry was posted in Antitech and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.