Leipzig (Allemagne) : Une bagnole de WISAG incendiée

chronik / samedi 29 août 2020

Dans la nuit du 28 au 29 août, nous avons mis le feu à une voiture de la société WISAG garé dans la Brandvorwerkstraße. L’incendie a également endommagé deux voitures garées à côté et cela nous énerve, car les dommages collatéraux devraient en principe être exclus, mais notre mauvaise conscience est atténuée par le fait que ces voitures appartiennent à la classe moyenne supérieure (comme le montrent les photos de la presse).

WISAG et ses nombreuses filiales profitent – en partie directement, en partie indirectement – de l’oppression, de l’exploitation et de la répression ; par exemple avec le travail à durée déterminée et intérimaire, dans le secteur du nettoyage, de la sécurité dans les aéroports, etc. (sans oublier la participation aux contrôles de billets des transports en commun de Berlin). Des raisons suffisantes pour détruire les biens de cette entreprise. Si vous voulez en savoir plus sur WISAG, vous pouvez trouver des informations bien compilées sur chronik.blackblogs.org et indymedia.

À bas les sales profiteurs de la répression et de l’oppression ! Solidarité avec les compas frappé.e.s par la répression à Francfort ! Solidarité avec les trois de la Parkbank ! Liberté pour tou.te.s les prisonniers ! Pour l’anarchie !

This entry was posted in International, Portraits de collabos and tagged , , , . Bookmark the permalink.